L'avenir de la maire de Arue est-il menacé?

politique polynésie française
Conférence de presse Arue ©Teupoo Fatupua avae
16 élus de la majorité au sein du conseil municipal de la commune de Arue se disent déçus par la décision de Teura Iriti de rejoindre le Tapura Huiraatira.

La commune de Arue, où il fait bon vivre, connaît dernièrement de nombreux rebondissements. Après le retour aux urnes le 30 janvier dernier, Teura Iriti officiellement à la tête de la commune depuis le 8 février annonce il y a 5 jours son intégration officielle dans le Tapura Huiraatira.

Une décision que n'accepte pas les membres de son conseil municipal notamment Jacky Bryant qui estime que Teura Iriti "a privilégié sa carrière politique et à oublier le peuple de Arue". Il répond à Teupoo Fatupua Avae.

Sur les 33 élus que compte le conseil municipal, 29 soutenaient l'ancienne numéro 2 du Tahoeraa Huiraatira (nouvellement Amuitahiraa no te nuna'a ma'ohi). Aujourd'hui, 16 élus de l'alliance formée par le Tavini Huiraatira, le parti Heiura Les verts se disent "déçus" par le choix fait par Teura Iriti.