Covid : une nouvelle vague à craindre ?

coronavirus polynésie française
covid
©Canva
Bientôt une cinquième vague épidémique en métropole ? Le covid semble reprendre de l'ampleur dans l'hexagone, selon les derniers chiffres officiels.

Alors que la Polynésie française, meurtrie par le variant Delta, sort tout juste de sa troisième vague épidémique, le covid menace de nouveau la France hexagonale, annoncent nos confrères de Franceinfo : 

« Depuis une quinzaine de jours, (...) le taux d'incidence augmente presque partout dans le pays - une augmentation de 12 % à l'échelle de la France en une semaine. Dans 60 départements, il dépasse même le seuil d'alerte des 50 cas pour 100 000 habitants. (...) Jusque-là relativement stables, les hospitalisations repartent elles aussi à la hausse : les admissions ont ainsi augmenté de 10 % en une semaine. Un chiffre néanmoins très loin des pics épidémiques que l'on a connus, la vaccination servant de bouclier. » 

Et de préciser dans un autre article :

L'inquiétude des autorités n'est "pas exagérée", selon Damien Mascret, médecin et journaliste à France Télévisions, [même si une nouvelle vague de décès liés au covid-19 reste peu probable], "parce que l'immunité cellulaire, celle qui dure très longtemps, semble robuste", explique ce dernier. 

Franceinfo


Bilan mondial

Près de deux ans après les premiers cas signalés par le bureau de l'organisation mondiale de la santé en Chine fin décembre 2019, la pandémie de Covid-19 continue de tuer à travers le monde. Selon le décompte de l'université Johns Hopkins, à ce jour, le coronavirus a fait plus de cinq millions de morts.

Le tableau de bord de cette université, mis à jour régulièrement, prend en compte les bilans annoncés par les différents Etats du monde et leurs agences de santé. Cependant, le nombre réel de morts du covid dans le monde est vraisemblablement bien supérieur, a déjà prévenu l’OMS - probablement le double. En France, plus de 118 000 décès ont été attribués au virus. Le bilan officiel le plus lourd est celui des Etats-Unis avec 746 000 morts, suivis du Brésil et de l’Inde.