L'IEOM va verser 25 milliards de Fcfp aux collectivités françaises du Pacifique

économie polynésie française
ieom

L'Institut d'émission des Outre-mer va verser 25 milliards de Fcfp à la Polynésie française, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna en réponse à la deuxième vague de l’épidémie de coronavirus.  

La Polynésie française, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna sont bénéficiaires d’une enveloppe budgétaire de 25 milliards de Fcfp en réponse à la deuxième vague de l’épidémie de coronavirus.

Cette décision a été prise par le conseil de surveillance de l'Institut d'émission des Outre-mer (IEOM) pour favoriser la reprise économique des entreprises et des ménages.

Fabrice Dufresne, le directeur de l’agence IEOM de Polynésie française nous apporte des précisions au micro de Jeanne Phanariotis.

"Cette politique monétaire s’est traduite par des refinancements en faveur du système bancaire des trois collectivités du Pacifique de manière à ce que les banques assurent le maintien du financement en faveur des ménages et des entreprises."

Le prêt est remboursable selon un échéancier et un taux avantageux. "Cette dette, il faudra trouver les moyens de la rembourser sur une période adaptée en fonction d’un retour à un niveau normal d’activités."

 

Ieom