L'indice des prix à la consommation augmente de 1,6%

consommation polynésie française
liste PPN et hausse prix
Archives. L'idée d'un panier bloqué en Polynésie peut séduire, mais elle n'emballe pas vraiment les spécialistes. ©Polynésie la 1ère
L'indice des prix à la consommation a augmenté de 1,6% pour le mois de juillet 2022. En tête des hausses : le coût des transports, du logement et de l'énergie.

Dans un communiqué, le conseil des ministre publie l'indice des prix à la consommation.

En juillet 2022, l'indice des prix à la consommation augmente de 1,6 % et s'établit à 107,12, essentiellement en raison de la hausse de 7,9 % des prix des transports, de 0,6 % des prix de la division logement, eau, électricité, gaz et autres combustibles et de 0,4 % du prix de la division hôtellerie, café, restauration. Entre juillet 2021 et juillet 2022, l'indice général des prix à la consommation augmente de 6,9 %. En moyenne sur les douze derniers mois, cette variation est de 3,7 %. L’indice ouvrier augmente de 1,6 % sur le mois et progresse de 7,2 % en glissement annuel. L'indice général hors Transport aérien international augmente de      1,3 % en juillet 2022 et progresse de 6,9 % en glissement sur douze mois.

Même dynamique que la métropole

En rythme annuel, l’augmentation des prix en Polynésie française suit la même dynamique de progression que celle de Métropole :

Variation de l’indice des prix à la consommation

mai-22

juin-22

juil-22

FR

PF

FR

PF

FR

PF

Variation annuelle - Sur 12 mois

5,2

6,2

5,8

5,9

6,1

6,9

Variation mensuelle - versus M-1

0,7

0,3

0,7

0,2

0,3

1,6

 

L’inflation se poursuit sur les territoires français et à l’international :

Variation de l’indice des prix à la consommation

PF

FR

NC

USA

Nouvelle-Zélande

Australie

juil-22

juil-22

juin-22

juin-22

juin-22

juin-22

Variation annuelle - Sur 12 mois

6,9

6,1

3,8

9,1

7,3

6,1

Augmentation des prix des transports et des carburants en tête

L'évolution de l'IPC au cours du mois s'explique dans un premier temps par l'augmentation des prix des transports (+ 7,9 %) avec notamment des hausses des prix du transport aérien de voyageurs (+17,3 %) et des carburants et lubrifiants pour les véhicules personnels (+23,5 %) ; dans un second temps par la hausse des prix de la division logement, eau, électricité, gaz et autres combustibles (+ 0,6 %) qui s'explique par l'augmentation des prix des produits pour l'entretien et la réparation du logement (+ 2,0 %) et par la hausse des prix des loyers (+ 0,7 %) ; enfin par la hausse des prix de la division hôtellerie, café, restauration (+ 0,4 %) à travers des hausses de prix des services d'hébergement (+ 3,0 %).

D'autres prix de produits et services évoluent également à la hausse avec un faible impact sur l'évolution générale des prix, comme ceux des loisirs et culture (+ 1,0 %), ceux de la division ameublement, équipement ménager et l'entretien courant de la maison (+ 0,1 %) et ceux de la division santé (+ 0,3 %).

Contrairement à la tendance générale, les prix diminuent au sein de la division produits alimentaires et boissons non alcoolisées (-  0,5 %) avec notamment une baisse des prix des produits de la mer (- 9,0 %), des légumes (- 1,0 %) et des produits alimentaires non définis ailleurs (- 0,3 %).

Hausse de l'index du Bâtiment et des Travaux Publics (BTP) de 2,6 % 

En juillet 2022, l'index du Bâtiment et des Travaux Publics (BTP) augmente de 2,6 % et s'établit à 129,33. Cette évolution est liée à la hausse des prix de l'énergie (+ 21,1 %) avec notamment l'augmentation des carburants (+ 23,4 %). La hausse des matériaux de construction est de  (+ 1,6 %), avec principalement les matériaux minéraux (+ 2,0 %), chimiques (+ 2,7 %) et végétaux (+ 2,9 %). Sur douze mois, l'index général du Bâtiment et Travaux publics augmente de 14,0 %.

Dans le Bâtiment, l'index du Gros Œuvre augmente de 1,1 % et celui du Second Œuvre de 0,5 %. Sur douze mois, l'index général du Bâtiment est en hausse de 10,4 %.

Dans les Travaux Publics, l'index du Génie Civil augmente de 4,5 % et celui des Travaux spécialisés de 6,4 %. Sur douze mois, l'index général des Travaux Publics est en hausse de 18,6 %.