La fédération tahitienne des sports subaquatiques de compétition forme des moniteurs et initiateurs fédéraux de plongée

sport polynésie française
La fédération tahitienne des sports subaquatiques de compétition forme ses cadres
©Fédération tahitienne des sports subaquatiques de compétition
La fédération tahitienne des sports subaquatiques de compétition a organisé deux formations de cadre du 26 au 30 octobre à la salle du COPF à Pirae. Huit stagiaires étaient inscrits aux formations d’initiateurs et de moniteurs des activités subaquatiques.
Ces diplômes vont permettre aux stagiaires d’encadrer bénévolement des groupes de 4 à 6 personnes dans la pratique de 3 activités subaquatiques : la natation avec palmes, l’apnée et la chasse sous-marine. C'est donc un pas de plus vers la sécurité en plongée.

Le volet sécurité a été développé sur l’ensemble de la formation car les risques sont nombreux dans ces trois disciplines. Pour décrocher ces diplômes, les moniteurs et les initiateurs ont suivi des évaluations physiques, théoriques et pratiques sur cinq jours. 

Ces stages ont été encadrés par les instructeurs fédéraux de la fédération, Fréderic Duguet, Rahiti Buchin et Francis Legall, instructeur CMAS (Confédération Mondiale des Activités Subaquatiques (CMAS).

Les initiateurs ont réalisé une apnée statique de 2 minutes puis une apnée dynamique de 40 mètres, de la natation sur 1500m (sans palmes ni tuba) et sur 500m (palmes, masques et tuba) en moins de 8 minutes et pour finir, ils ont effectué une apnée en profondeur de 20m. 

Les moniteurs, quant à eux, ont réalisé une apnée de démonstration à 25 mètres puis une apnée statique de 3 minutes suivi d'un repéché un syncopé à 15 mètres avec remorquage. Il s'agit d'une formalité pour l’ensemble de ces stagiaires car à ils sont compétiteurs pour la majeure partie d’entre eux. Les initiateurs ont effectué près de 8 heures de stage pratique en club afin de valider leur cursus.

Une formation originale puisque les moniteurs ont eux-mêmes assuré des animations pédagogiques à destination des initiateurs. Les moniteurs ont animé sur des thèmes tels que la Fédération Tahitienne, l’enseignement des 3 disciplines, la sphère ORL…

Des ateliers de pratique ont été mis en place à Papeari sur les techniques de pêche en binôme, la nage avec palmes, l’apnée statique et le sauvetage d’un syncopé. En plus de la mise en place et de l’animation des ateliers, les moniteurs ont aussi eu à charge toute l’organisation administrative. 

Tous les candidats ont réussi et sont désormais moniteurs fédéraux (niveau 2).

La fédération tahitienne des sports subaquatiques de compétition espère pouvoir mettre en place le brevet professionnel polynésien d'éducateur sportif (B.P.P.E.S.) mention activité subaquatiques l’année prochaine ou dans deux ans au plus tard.

Liste des moniteurs fédéraux activités subaquatiques session 2020 :
Liste des moniteurs fédéraux activités subaquatiques session 2020 :
©Fédération tahitienne des sports subaquatiques de compétition

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live