La Grande Muraille de Teahupoo

surf polynésie française
Teahupoo
C'est déjà grand, mais cette vague peut être beaucoup plus haute que ça. ©Polynésie la 1ère
La vague mythique de Teahupoo a frappé ce week-end pour la deuxième fois de la saison et pour le plus grand plaisir des passionnés qui se sont jetés à l'eau. De nombreux curieux ont également fait le déplacement jusqu'au spot de Hava'e.

La semaine dernière, l'alerte était à son maximum dans la passe de Hava'e à la presqu'île. Et pour cause, une houle de sud-sud-ouest parfaite pour le spot a provoqué des vagues faisant au minimum 4 m de hauteur.

Des conditions qui ont duré 3 jours. De quoi ravir le gratin du surf et époustoufler les spectateurs, nombreux à avoir fait le déplacement. "Il fallait voir ça...les grandes vagues et comment les gens surfent dessus", dit Aliénor, une touriste. "Je trouve que c'est la perfection les vagues en Polynésie, et Teahupoo n'a rien à voir avec les autres vagues. C'est une énergie différente, j'aime beaucoup", explique Camille, une autre spectatrice. 

Grande muraille de Teahupoo
Houle de sud sud-ouest et tubes à foison. C'est ça Teahupoo. ©Polynésie la 1ère

Cette vague mythique connue et reconnue dans le monde entier est certes majestueuse, mais le spot de Hava'e reste l'un des plus dangereux de la planète. "Des fois quand elles arrivent elles doublent un peu, du coup ça aspire toute l'eau sur le récif, et ouais c'est un peu chaud pour partir, faut nager fort", précise Lorenzo Avvenenti, surfeur. "Ca ne rigole pas, tu sais que tu mets ta vie en jeu. Les mecs à l'eau, c'est que des gladiateurs. Les gens ne se rendent pas compte des risques qu'on prend. En une seconde on peut crever, ce n'est pas un jeu. Quand je vais à l'eau, je sais peut-être que c'est mon dernier moment. Donc je profite au maximum de ça et de la nature", avoue Maronui Richmond, bodyboarder.

Teahupoo session
C'est ce qui s'appelle charger la vague. ©Polynésie la 1ère

La deuxième houle de la saison a tiré sa révérence. Mais avis aux fans de glisse et de sensations fortes : la belle vague de Teahupoo devrait revenir d'ici à deux semaines.