Le Tahiti Nui est bien arrivé à Fidji

solidarité
Fidji solidarité
©Présidence

Il vient tout juste d’arriver à Fidji. Le Tahiti Nui est entré dans la passe dans la matinée de dimanche avec, à son bord, près de 40 tonnes de dons pour les habitants de cette île dévastée par le cyclone Yasa.

Le Tahiti Nui qui transporte les dons des Polynésiens et du Pays pour les habitants de l'archipel est arrivé ce dimanche matin aux Fidji.

Ils viennent en aide aux habitants de l’archipel dévasté par le cyclone Yasa en décembre dernier. Le Pays a acheminé près de 40 tonnes de dons en vêtements, et en matériel de construction à bord du Tahiti Nui.

Karl Lis, président de la Croix-Rouge en Polynésie confirme : "Le bateau est bien arrivé à Fidji, j’ai pris contact avec les services internationaux de la Croix-Rouge à Paris, pour être mis en contact avec la Croix-Rouge à Fidji. (…) Ils vont eux-mêmes se mettre en contact avec le centre de tri. On avait à peu près 4 ou 5 containers."

solidarité Fidji

 

Le cyclone Yasa, de catégorie 5, a frappé l’île de Vanua Levu, à Fijdi, le 17 décembre. Il a fait 4 morts dont un bébé.

Le syndicat "Avenir étudiant" participe à l'action de solidarité. Il a participé à récolter des dons, et deux jeunes étudiantes du syndicat sont sur le bateau. Elles y ont passé le nouvel an. Le but est de renforcer les liens entre les deux pays. Manuel Terai, le délégué aux affaires internationales, européennes et du Pacifique de la Polynésie française, apporte quelques précisions relatives à l'arrivée du navire.   

"Nous sommes sur le quai principal, en face du grand marché. On est arrivé à 10h30 ce matin, on décharge depuis cette heure-là. On a déjà déchargé deux containers avec les taules, le bois, l’eau. Il reste quatre containers à décharger."

Les consignes sanitaires ont quelque peu bouleversé le programme. Mais tout est solutionné. "Ils n’ont pas voulu nous laisser descendre, même les gars de la douane ne sont pas montés à bord. Mais ils nous laissent sortir à quai ce soir, ils ont traité. (…) Je suis en relation avec l’ambassade France, on n’a aucun problème."

Solidarité Fidji syndicat avenir étudiant