Les bébés prématurés ont urgemment besoin de lait maternel

hôpital polynésie française
Les stocks de lait maternel s'amenuisent ©Canva
Un appel au don de lait maternel a été lancé par l’hôpital du Taaone. Le lactarium a aujourd’hui utilisé ses propres réserves et le besoin est urgent pour les enfants prématurés. Les mamans qui ont du lait en stock chez elles sont priées de se faire connaitre auprès du service en charge à l’hôpital, joignable au 40 48 58 19.

"Nos réserves sont au plus bas" rapporte Catherine Chouquet, infirmière et co-responsable du lactarium au CHPF de Taaone. "Actuellement, il y a beaucoup d'enfants prématurés à l'hôpital. Certains sont nourris uniquement au lait maternel" précise-t-elle.

Le lait maternel renforce l'organisme de défense et favorise le développement, en particulier chez les enfants prématurés. Le lactarium est un service du CHPF cogéré par deux personnes, qui recueille les dons de lait, le traite et l'administre aux enfants de la biberonnerie. 

Malgré le grand nombre de donneuses, les stocks s'amenuisent. Les besoins sont donc urgents et les mamans "qui allaitent et font des stocks" sont invitées à faire don de leur lait. "Il faut beaucoup de donneuses pour avoir du lait tous les jours" et permettre un roulement.

Le service est joignable au 40 48 58 19, du lundi au vendredi de 7h à 15h. Il faut d'abord faire une prise de sang gratuite puis "on leur explique tout" sur les règles d'hygiène et la marche à suivre, souligne Catherine. Le tire-lait et les biberons sont fournis par l'hôpital.