Les jeunes cadets du RSMA en immersion culturelle à Papenoo

culture polynésie française
Jeunes cadets RSMA
Renouer avec la culture dans un cadre magnifique. ©Polynésie la 1ère
Le sport et la culture pour retrouver force et identité ! Le site du Fare Hape à Papenoo permet de vivre une alternative à l'enseignement traditionnel. C'est pour cela qu'une vingtaine de jeunes de 15 à 18 ans, encadrés par des militaires, y séjournent quelques jours afin de renouer avec leur culture et le succès scolaire.

On les appelle les cadets du RSMA. Ils et elles ont entre 15 et 18 ans, et passent 3 jours dans la nature, entourés par les montagnes du côté de Papenoo. Le but d'une telle immersion est d'abord de renouer avec leur culture. 

Jeunes cadets RSMA
Renouer avec sa culture passe par la pratique de la langue tahitienne ou encore le tressage. ©Polynésie la 1ère

"Yves, notre guide, ne nous parle qu'en tahitien pour nous rapprocher de notre langue", indique Hirivai Arai.

Discipline militaire

Coupés du monde, les 23 cadets vivent comme des soldats, en communauté et en cohésion. D'ailleurs, ces jeunes ont marché 8 km depuis le barrage hydraulique jusqu' au Fare Hape. "Il n'y a eu aucun abandon", précise fièrement l'adjudant Saïd, chef de section des volontaires jeunes cadets. "Le but, c'est le dépassement de soi...de cesser avec le décrochage scolaire et de valider des diplômes".

Jeunes cadets RSMA
La discipline pour mieux apprendre. ©Polynésie la 1ère

Etre encadrés par des militaires, ces jeunes approuvent. "C'est bien, surtout pour ceux qui ont un langage un peu trop familier", précise Hirivai. Apprendre à mieux parler, mais aussi à faire des choses avec leurs mains. Comme le tressage ou la mise en place du four tahitien.

Sans écrans

Une façon de décrocher du monde moderne, sans internet ni téléphone. "Quand tu apprends à vivre sans, tu dors mieux et c'est mieux d'apprendre directement sans les écrans", explique Hirivai.

Jeunes cadets SMA
L'apprentissage du four tahitien. ©Polynésie la 1ère

Cette immersion est la première de l’année, d’autres sont prévues jusqu’en juin. En attendant les cadets du RSMA feront résonner leur hymne dans les vallées de la Papenoo, jusqu’à demain.