Les ONG dénoncent le grand flou entourant la gestion des déchets nucléaires

nucléaire polynésie française
61b195aa946bf_les-ong-denoncent-le-grand-flou-entourant-la-gestion-des-dechets-nucleaires.jpeg
Les ONG dénoncent le grand flou entourant la gestion des déchets nucléaires ©polynesie La1ere
Créée en 2007, l’ICAN regroupe 468 organisations partenaires dans 101 pays militant pour le désarmement nucléaire.

Les déchets de la filière nucléaire militaire en France sont absents du débat public, c’est ce qu’a dénoncé mercredi ICAN France, la Campagne Internationale pour abolir les armes nucléaires, lors d’une conférence de presse à Paris.

Dans son nouveau rapport, l’organisme, prix Nobel de la paix en 2017, souligne le manque criant de transparence concernant la gestion des déchets nucléaires militaires français.

En Polynésie française, par exemple, les quantités de déchets jetés en mer demeurent inconnues explique Patrick Bouveret, directeur de l’Observatoire des armements et co-porte-parole de ICAN France.