Les terres de Rimatara réappropriées

culture polynésie française
Ces terres nouvellement acquises pourraient servir à développer l'agriculture, comme la culture de vanille par exemple. ©Polynésie la 1ère
Notre rubrique du samedi Te Hono Taamotu vous emmène aux Australes où 26 hectares ont été restitués aux propriétaires terriens. Un moment historique pour les habitants de Rurutu et Rimatara qui se réapproprient enfin leurs terres.

Rimatara est une île de seulement 9 kilomètres carrés, située la plus à l'ouest des Australes. Après l'annexion de Rimatara en 1901, les habitants avaient été dépossédés de leurs terres, "depuis, un vide juridique s'est installé", explique Artigas Hatitio, maire de la commune. En début de semaine dernière, une délégation gouvernementale s'y est rendue pour rétrocéder quarante parcelles de terre à dix familles de l'île, d'une superficie totale de 26 hectares.

Après Rurutu, cette nouvelle cession n'est que le début d'une opération qui fait suite à une loi de Pays inédite, permettant aux habitants des Australes de se réapproprier leurs terres. 

Renouveau

Le gouvernement espère ainsi dynamiser les activités agricoles et artisanales de l’île, favoriser le retour des familles vers leur île d’origine grâce à cette accession à la propriété. Cette cession des titres de propriété aux familles de Rimatara interdit aux familles bénéficiaires la vente des terres durant 30 ans, sauf si cette vente s’opère à l’intérieur de la famille. Cette disposition est bien comprise et acceptée par les familles car elle empêche la perte du patrimoine foncier et la spéculation qui accompagne souvent la vente des terres. 

Cela fait 20 ans que Rimatara et Rurutu attendent ce moment-là. À force de rabâcher, on a réussi. Il ne faut pas que les autres se découragent !

Artigas Hatitio, maire de Rimatara.

La valeur des 26 hectares cédés est évaluée à 260 millions Fcfp.

Cette première initiative marque la concrétisation du Pays d’attribuer aux familles de Rimatara 804 parcelles totalisant 442 hectares de terre à la fin du processus. L’île de Rimatara a une superficie totale de 810 hectares. La cession porte donc sur 55 % de la superficie de l’île de Rimatara. Rappelons que pour Rurutu, la cession portera à terme sur 1400 hectares représentant 44 % de la superficie totale de l’île.

Tavana Artigas Hatitio est intervenu dans notre rubrique Te Hono Taamotu hier soir :


En revanche, le maire l'assure, ces rétrocessions n'auraient pas pesé dans le vote de la présidentielle. Pour rappel, Emmanuel Macron a remporté près de 57 % des voix à Rimatara, au premier tour.