Municipales partielles à Arue : les enjeux économiques

élections polynésie française
Municipales partielles à Arue : les enjeux économiques
Municipales partielles à Arue : les enjeux économiques ©polynesie La1ere
Quels développements proposent les trois candidats en lice pour cette élection ?

Dernière ligne droite pour les trois candidats en course dans l’élection municipale partielle d’Arue. Le premier tour de scrutin se déroule dimanche 30 janvier et met aux prises Teura Iriti, Léo Marais et Tepuanui Snow.

Les enjeux sont importants pour la commune : l’eau tout d’abord car depuis plus de dix ans la moitié de l’eau potable part dans la nature en raison de la vétusté du réseau d’adduction. 61% des points de rejets des eaux usées sont par ailleurs non conformes dans la commune et entraînent nuisances olfactives et pollution.

La valorisation des anciens terrains militaires rétrocédés par l’Etat constituent également un enjeu d’avenir pour la ville.