Ping-pong : les jumelles se renvoient la balle

sport polynésie française
Jumelles pongistes
©Polynésie la 1ère

Keala et Kelley Tehahitua sont jumelles et pratiquent toutes deux le ping pong, depuis 2 ans. Elles ont intégré le pôle excellence en août 2020 ; les seules filles parmi les cinq pongistes sélectionnées.

A 15 ans, Keala et Kelley Tehahitua excellent dans l’art de frotter la balle. Alizé Belrose, coach et cadre technique de la Fédération, les a repérées via le sport scolaire au collège du Taaone.

Ça a commencé en août 2020. Depuis qu’elles ont intégré le pôle d’excellence, elles s'entraînent plus de 20 heures par semaine. C’est très dur. Après elles ont tenu le coup. Elles sont venues tous les matins, elles sont bosseuses, donc moi ça me va.

Alizé Belrose

 

Jumelles pongistes
©Polynésie la 1ère


« On est toujours en rivalité »


Leur similitude physique n’empêche pas qu’elles aient un jeu très différent. L’une est offensive, l’autre plus calme. Quoi qu’il en soit, comme dans tous les jeux, il faut savoir faire preuve de sang-froid.  

En plus de tout le reste, les deux soeurs partagent aussi la même passion pour le ping-pong.

« Il y a une compétition entre nous. On a le même âge. On est jumelles. On est toujours en rivalité. » Elles savent donc faire la part des choses mais sont la preuve que l’on peut avoir beaucoup d’affection pour son adversaire.

Elles ont l’espoir de devenir championnes de Polynésie, et peut-être un jour, de disputer les Jeux du Pacifique.