Porcherie de Taravao : le projet cale...

industrie polynésie française
Capture Tribunal administratif plaque
©NC la 1ere
Le tribunal administratif a annulé ce mardi 7 décembre l'autorisation d'installation de la porcherie de Taravao donnée par la direction de l'environnement.

La porcherie industrielle de Taravao n'est toujours pas autorisée à s'installer. Le tribunal administratif vient d'annuler l'autorisation qui lui avait été accordée par la direction de l'environnement.

Pour rappel, la société envisageait notamment l'installation d'un élevage de près de 1900 bêtes, d'un incinérateur pour les porcs morts, et le stockage de tous les effluents sous les animaux dans des fosses et pré-fosses d’un volume total de 900 mètres carrés. Or, d’après les experts, les ouvrages semblent sous-dimensionnés. La SCEA Polycultures a deux mois pour faire appel.

Maitre Robin Quinquis, avocat de la société, juge la décision critiquable sous plusieurs aspects : « Ce qui est reproché à l'étude d'impact n'a pas vraiment eu d'impact d'influence sur le sens de la décision. [...] Le public avait une connaissance du projet dans le cadre de l'enquête qui a été faite, des lieux et de la quantité et des modalités d'épandage, ce qui est une information suffisante normalement au sens du droit de l'environnement. »