Première session du Service national universel en Polynésie

citoyenneté polynésie française
Première session du Service national universel en Polynésie
Première session du Service national universel en Polynésie ©Laina Tetuanui / Polynésie la 1ère
La première session polynésienne du Service national universel (SNU) a été lancée ce lundi 4 juillet. 48 jeunes vont s’immerger pendant deux semaines pour un parcours citoyens en trois étapes.

48 jeunes motivés et volontaires de Tahiti et Moorea, sont inscrits au Service national universel. Une première sur le territoire. Ce Service national universel (SNU) est un parcours citoyen en trois étapes.

D'abord, un séjour de cohésion pour une durée de 15 jours. Puis, une mission d'intérêt général de 84 heures réparties au cours de l'année. Enfin, un engagement volontaire partout en France ou dans le monde. La mise en place du dispositif avait été retardée par l'arrivée de la crise sanitaire explique le Haut-Commissaire, Dominique Sorain.

Cette première édition du Service national universel en Polynésie française est une opportunité pour ces jeunes afin de mieux s'intégrer dans la vie active et connaître les rouages de l'armée sous toutes ces formes. Huritoa Hunter, 16 ans, est l'un des volontaires.

Il faut être âgé de 15 à 25 ans pour bénéficier du dispositif. Le SNU est financé par l'État en collaboration avec le Pays et la Direction des Solidarités, de la Famille et de l'Egalité.