Président's Cup avant les Océania : les meilleurs du Pacifique s'affrontent à Tahiti

sport polynésie française
Océanias TDK
Beaucoup de nations du Pacifique sont présentes à Tahiti. ©Polynésie la 1ère
A Mahina, la Président's Cup a débuté ce vendredi. 150 athlètes de niveau ceinture noire y participent. De Polynésie, de la Papouasie Nouvelle-Guinée, de Tonga et de Fidji...La compétition est qualificative pour les Océania de taekwondo, dans la foulée. Focus sur les athlètes venus des îles Sous-le-Vent.

Pas moins de 150 athlètes se sont affrontés ce vendredi afin de décrocher leurs tickets d'entrée pour les Océania. 

Parmi les challengers des ISLV, Tikeilani TERIIPAIA. Cette championne de Polynésie médaillée d'or aux Etats-Unis et au Mexique est sélectionnée justement. "Représenter mon île ici à Tahiti et à l'international, c'est vraiment beaucoup...Je me suis battue contre une Tongienne qui a un palmarès, elle se débrouille bien, mais je ferai mieux demain pour les Océania", affirme cette jeune fille.

Comme elle, 10 athlètes des Raromatai sur 25 licenciés ont fait le déplacement et comptent bien rapporter des médailles. "Ils se sont bien préparés...On verra avec les Australiens, et d'autres équipes comme la Papouasie, les Tonga aussi", déclare serein Paraita BROTHERS, coach de la team Raromatai. 

Océanias TDK
Aujourd'hui, 150 athlètes ont combattu pour décrocher leur ticket d'entrée aux Océanias. ©Polynésie la 1ère

Et parmi les juges arbitres, deux locaux ont eu la chance d'être choisis. Ca tombe bien pour Vaiarii TAIARUI qui, après une formation en Thaïlande, doit valider ses acquis. "Il y a plusieurs étapes dans la fonction d'arbitrage : il y a d'abord la pesée, après il y a les inspections, il faut regarder les protections des avant-bras, tibias, des pieds, des mains, les protège-dents également...Ca me permettra de m'améliorer dans ce domaine et d'apprendre à nos jeunes de pouvoir participer au corps arbitral", précise la jeune femme.

Océanias TDK
La compétition se déroule de vendredi à dimanche. ©Polynésie la 1ère

La fédération de tae kwon do en est à sa 2e organisation des Océania, il s'agit pour elle de sélectionner 48 athlètes soit 2 pour chacune des 16 catégories masculines et féminines. "Les athlètes se sont entraînés dans leur club, on a fait des compétitions locales mais on est beaucoup aussi sorti à l'international : les Panam, les championnats du monde en Bulgarie...On a fait plein de compétitions internationales et aujourd'hui comme on est à l'aube des championnats du monde en novembre, cette compétition d'aujourd'hui et celle de demain samedi vont être décisives pour ce rendez-vous", détaille Teragi TERIIPAIA, secrétaire générale de la fédération de TDK. 

Mais avant cela, les Océania démarrent demain. Nos athlètes vont donc affronter les redoutables adversaires de Nouvelle-Zélande et d'Australie.