Protocoles d'accord signés : grève levée dans plusieurs services du Pays, sauf chez les pompiers

grève polynésie française
signature protocoles d'accord
Jean-Paul Urima, de la FRAAP, et le vice-président Bouissou. ©Gouvernement
Ce vendredi matin plusieurs protocoles d’accord ont été signés dans le cadre du préavis de grève déposé dans plusieurs services du Pays par la FRAAP (fédération de rassemblement des agents des administrations de Polynésie). Les pompiers poursuivent leur arrêt de travail, avec des conséquences dans le transport aérien.

Les protocoles d’accord ont pu être signés ce matin avec Jean-Paul Urima, secrétaire général de la FRAAP ; par la ministre de l’Éducation pour ce qui concerne le préavis déposé à la DGEE (éducation et enseignement) ; par le ministre de l’Économie et des Finances, pour ce qui concerne les préavis déposés à la DGAE (affaires économiques), au SIPF (service informatique), au CDE (contrôle des dépenses engagées) et à la DBF (direction du budget) ; et enfin par le vice-président représentant le Président Fritch absent, à la Présidence pour ce qui concerne le SAS (accueil et sécurité), le SMG (moyens généraux) et le SPJ (parcs et jardins). 

protocole d'accord signé
Protocole d'accord signé aussi au ministère de l'Education. ©Gouvernement

Le gouvernement souligne l’esprit constructif qui a présidé aux échanges et aux négociations, et qui a permis d’aboutir rapidement à des protocoles d’accord dans les tous les services du Pays concernés.

Seul le préavis de grève déposé par la FRAAP à la DAC (aviation civile du Pays) en charge des pompiers des aérodromes, n’a pas encore pu être levé. Le vice-président en charge des transports interinsulaires a indiqué que le dialogue reste ouvert, et qu’une proposition d’accord a été adressée dès hier aux syndicats des pompiers. 

protocoles d'accord signés
Protocole d'accord signé au ministère de l'Economie. ©Gouvernement

Chez les pompiers le mouvement de grève qui a débuté la nuit dernière à 0h est suivi par environ 50% des effectifs, soit 70 pompiers en grève sur un effectif total de 136 personnes. Les aéroports de Tahiti-Faa’a, ainsi que ceux de Bora Bora, Raiatea et Rangiroa ne sont pas affectés, les pompiers de ces différents aéroports relevant de la société ADT (Aéroport de Tahiti) qui n’est pas concernée par le préavis. En revanche, le trafic vers les 42 aérodromes des îles relevant de la responsabilité de la DAC est fortement perturbé.