Rachat de Temae : Nancy Wane s'explique

tourisme moorea
Nancy Wane
©Polynésie.1
La porte parole du groupe acquéreur assure vouloir œuvrer pour le développement économique, en harmonie avec les aspects humains et environnementaux.

L'annonce du rachat par le groupe Wane de 53 hectares de terrain en bord de mer à Temae à Moorea suscite bien des interrogations de la part de la population de l'île qui redoute de ne plus pouvoir accéder à la plage et craint que le site ne soit dénaturé. 

Nancy Wane, porte parole du groupe éponyme, se veut rassurante. Elle ne livre pas de détails sur la nature exacte du projet en cours mais explique qu'il s'inscrira dans la continuité des activités de l'hôtel Sofitel voisin dont sa famille s'est rendue propriétaire.

Nancy Wane ajoute qu'une parcelle seulement du terrain sera destinée à accueillir ce projet hotellier et "qu'une partie de la plage restera probablement libre d'accès". 

La jeune femme dit comprendre l'émoi de la population mais assure que le groupe qu'elle représente entend oeuvrer pour le développement économique en harmonie avec les aspects humains et environnementaux.