Randonnée, la sécurité avant tout !

sécurité polynésie française
Ne partez pas seuls et apportez de l'eau ! ©Polynésie la 1ère
Le triste décès d’un randonneur américain de 34 ans le 26 mai au Mont Rotui soulève à nouveau la problématique des risques en montagne. Quelles sont les précautions à prendre avant de s'aventurer sur des sentiers sauvages ?

Le tourisme vert est à la mode. Les visiteurs étrangers sont attirés par les randonnées, pour découvrir la beauté de la nature polynésienne. « Ils nous demandent s’il y a des activités qu’ils peuvent effectuer sans guide. La première chose que je leur réponds, c’est qu’il faut absolument qu’ils soient accompagnés pour leur sécurité. Nous avons des guides spécifiques avec qui l'on travaille beaucoup », explique Hinatea Pea, conseillère en séjour. 

Ne partez jamais seul

Arnaud Luccioni est guide de montagne. Il dispose du matériel de sécurité nécessaire : harnais, cordes et téléphone satellite en cas de problème. Mais il y a une règle à respecter avant tout : « On ne part jamais seul. C’est une règle de base. Toujours prévenir quelqu’un, en cas de problème, qu’il puisse appeler les secours. Et puis, ne pas hésiter à faire appel aux guides. On est là pour que les gens puissent profiter de leur randonnée. On s’occupe de tout ce qui est sécurité et eux, ils profitent. »

Et si vous avez l’idée de télécharger une application mobile de randonnée, faites attention, « ce sont des gens qui mettent les tracés, et parfois ces tracés ne sont pas optimum. Et sont parfois erronés même. Cela peut être un moyen de se perdre. » De se perdre ou d’avoir un accident.

Le 25 mai dernier au Mont Aorai, deux randonneurs se sont retrouvés bloqués. « L’accès au 2ème refuge de l’Aorai, c’est fini. Il y a eu un gros éboulement. Les 2 personnes qui sont descendues, on les a sorties par hélico. Ce que je pourrais dire à ces gens qui veulent partir comme ça tout seuls : on a formé des guides, des super guides de randonnées référencés », souligne Sam Roscol, conseiller technique du Groupement d’Intervention en Milieu Périlleux (GrIMP).

Ces nouveaux professionnels sont au nombre de 24. Et ils peuvent vous emmener en randonnée en toute sécurité.