Réseaux sociaux : la guerre numérique des politiques

politique polynésie française
61b017511e12f_jt-message-de-flosse-limites-a-ne-pas-depasser-mix-frame-1103.jpg
Vous en avez peut être entendu parler même si vous n'êtes pas sur Facebook, certains messages diffusés en direct par les politiques font le buzz.

Les réseaux sociaux constituent une forme récente de communication. Ils servent bien souvent d'exutoire. Certains internautes les utilisent pour se plaindre, défendre leurs idées, revendiquer et tenter de rallier leurs opposants à leur cause.

A l'approche des échéances électorales, les réseaux sociaux s'agitent. Les appareils politiques s'en emparent.

Dans un récent message Gaston Flosse a réagi de façon virulente à l'article de l'un de nos confrères de la Dépêche. Le parti d'Edouard Fritch a lui aussi fait les frais de réactions violentes sur Facebook après le fameux mariage de l'ex vice président Tearii Alpha. Même si la diffamation et l'injure sont condamnables au pénal, les plaintes sont peu nombreuses. 

©polynesie