Réveillon du 31 : les dancings et restaurants auront-ils des dérogations ?

tourisme polynésie française
61ccca319a35a_dancing-2.jpg
Y aura-t-il du monde sur les pistes dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier ? ©Polynésie la 1ère
J-3 avant la soirée du réveillon du nouvel an. Les restaurants et bars se préparent. Qu’en est-il des dancings ? Pourra-t-on y faire la fête jusqu’au bout de la nuit ?

Le nouvel an approche à grand pas. Les restaurants, snacks et bars se préparent à la dernière soirée de l'année. Des préparatifs perturbés par l'arrivée du variant Omicron au fenua. Plus de 80 cas ont été officiellement recensés à ce jour. 

61ccca8f4156b_dancing.jpg
Archives. ©Polynésie la 1ère

Qu’en est-il des dancings où, rappelons-le, un pass sanitaire est obligatoire et qui doivent fermer leurs portes à 1 heure du matin ? Stéphane Gay, président du syndicat des bars dancings, souhaiterait que quelques ajustements à la réglementation en vigueur soient faits. "Je pense que le Président va nous annoncer juste avant qu'on puisse avoir une dérogation pour aller au-delà d'1 heure puisqu'à minuit, tout le monde fera le big bisou pour 2022", espère-t-il, "c'est assez plus prudent de laisser les gens travailler un peu plus tard ce soir-là pour éviter qu'il y ait du monde sur les routes qui prennent des risques".

Ecoutez-le : 

Stéphane Gay

Maxime-Antoine Michard, représentant du Syndicat des restaurants, bars et snacks bars (SRBSB), espère aussi une dérogation pour sa profession. "On aurait souhaité avoir un régime particulier pour la soirée du 31 décembre, une seule soirée dans l'année. les hôtels pourront organiser des soirées dansantes, parce qu'ils ont des autorisations particulières, alors que les restaurants n'en disposent pas", déplore-t-il.

Ecoutez-le :

Maxime-Antoine Michard

restaurant / couvre-feu
Archives ©Polynésie la 1ère