Tahaa : 2 millions récoltés pour la dîme de mai

religion polynésie française
Le partage de la dîme du mois de mai, à Tahaa. ©Polynésie la 1ère / HQ
L'offrande annuelle de mai a débuté pour les fidèles de l’Eglise protestante ma’ohi de Tahaa. Cette année, le partage de la dîme du mois de mai, ou 'aufauraa mé, est organisé par la communauté de Vaihuti, dans la commune de Haamene.

Le don au sein de l'Eglise protestante ma’ohi de Polynésie française s’effectue à deux niveaux : à un premier niveau, le paroissien donne symboliquement à Dieu, à un second niveau, l’argent récolté est versé à la trésorerie de l’église et sert à couvrir les dépenses ordinaires de l’institution ecclésiale. 

Ainsi, une fois par an, les fidèles versent une somme de leur choix destinée au fonctionnement de l’église. Contrairement à certaines religions où la dîme est imposée, le choix est "libre" chez les protestants : le montant de la contribution n’est pas fixé d’avance mais y participer permet de prouver sa bonne foi. 

Tel que le prévoit la coutume, toute célébration se termine autour d’un repas partagé pour un moment de convivialité avec toute la paroisse du village. Une fois le culte terminé et les enveloppes récupérées, le ma'a Tahiti, préparé par la communauté en charge de l’évènement, peut donc être dégusté. 

La paroisse a recueilli un peu plus de 2 millions. Le montant exact sera révélé dimanche prochain.