Te Pu Fenua, branche de vie

programmes polynésie 1ère tv radio internet polynésie française
Te Pu Fenua, branche de vie
Te Pu Fenua, branche de vie ©Polynésie la 1ère
Mercredi 10 août 2022 à 19h25, Polynésie La 1ère vous propose de (re)voir le documentaire "Te Pu Fenua, branche de vie".

Lorsque l'on googlelise "placenta" ce ne sont pas moins de 318 000 résultats qui s'affichent. Le placenta nous donne de l'information sur l'histoire de l'enfant qui vient de naître, et aussi sur la mère qui vient d'accoucher et par extension ses origines. De par le monde, le placenta est considéré comme une continuité du bébé, qu'il faut honorer.

En Indonésie, le placenta est enterré par le père, après avoir été bien nettoyé. Si le rituel n'est pas bien fait, la maladie menace la mère et le bébé.

En Turquie, le placenta est considéré comme l'ami du bébé. Il est enterré sous un arbre, après avoir été lavé et entouré d'un tissu.

En Nouvelle-Zélande, le peuple Maori enterre le placenta sur la terre de ses ancêtres. Même aujourd'hui, les femmes Maori de l'ère moderne qui accouchent à l'hôpital, repartent avec leur placenta pour respecter cette tradition sacrée.

Ce dernier exemple nous renvoie à nos traditions. En Polynésie, l'honneur au placenta et les rituels sont toujours d'actualité. Quel est donc ce rôle que nous attribuons au Pu Fenua ? Faut-il garder son placenta ? Des questions auxquelles ce documentaire répond.

"Te Pu Fenua, branche de vie"
"Te Pu Fenua, branche de vie" ©Polynésie La 1ère