Vendredi saint : les protestants jeûnent pour communier avec le Christ

pâques polynésie française
jeûne protestants
Pour le vendredi saint, les protestants ont jeûné de 8h à 14h. ©Polynésie la 1ère
Pâques est au départ une fête religieuse. Les protestants comme les catholiques commémorent la crucifixion et la résurrection du christ. Les protestants ont jeûné aujourd'hui. Une manière de se recentrer sur leur foi.

C’est le long weekend de Pâques. Aujourd’hui, les chrétiens commémorent les derniers instants du Christ dans ce monde, avant sa crucifixion.

Mais chaque religion le fait à sa façon de faire.

Pour les protestants, à part la prière et les messages de réconfort, le jeûne est à l'ordre du jour. Du moins jusqu'à 14 h.

Mais ce vendredi matin dès 6h, la famille Manjard prend son petit déjeuner parce qu'il y a des enfants. Un moment sacré que Jeanine partage avec sa fille et ses deux petits-enfants, avant de véritablement commencer le jeûne. "C'est en mémoire de notre seigneur Jésus Christ qui a tout fait pour que nous soyons là aujourd'hui, il s'est sacrifié pour nous et on lui rend hommage par le jeûne", explique Jeanine.

jeûne des protestants
La famille Manjard au premier pour être "plus proche de Jésus Christ" selon Jeanine. ©Polynésie la 1ère

Certes, ce n’est pas un jeûne thérapeutique, mais une façon de communier avec le Saint Esprit. "C'est la communion avec notre seigneur Jésus-Christ...il est important de jeûner en ce vendredi saint, mais les enfants comme les personnes âgées sont exemptées de jeûne", remarque Cedric, petit-fils de Jeanine. 

C’est au temple Bethel que la famille va célébrer Pâques avec ses amis. Elle y croise le pasteur, et l’ancien président de l’église protestante en la personne de Jacques Ihorai.

Aujourd’hui, ce sont deux femmes qui président le culte. Pour Maea ARIIPEEHIA,  diacre à Bethel, "jeûner c'est une façon de commémorer à notre manière la vie que Jésus a vécue, mais surtout son dernier jour de vie terrestre, c'est comme ça que nous l'accompagnons aujourd'hui".

Vendredi saint

Jeanine et ses enfants se placent  au 1er rang, au plus près de celui qui a promis d’être toujours parmi eux, leur sauveur. 

Chez les catholiques, le carême qui dure 40 jours avant Pâques est une tradition qui les oblige à l’abstinence, notamment de viande tous les vendredis. Il correspond aux 40 jours où Jésus a jeûné dans le désert pour sauver l’humanité.

Les protestants eux, s'abstiennent de nourriture de 8h à 14h. C’est le temps du culte qu’ils passeront au temple à prier, à chanter et à lire des bonnes paroles.