Vice-champion de France de boxe, Tautua Dauphin va intégrer l'Insep

boxe polynésie française
61ca79d22628a_jt-boxe-tahitien-en-france-pad-frame-3903.jpg
Tautua Dauphin a reçu le trophée du fair-play des mains du président de la fédération de France de boxe. ©Capture d'écran Presse Océan
Ils ont quitté la Polynésie en 2019 pour rejoindre la ville de Nantes. Les familles Dellapina et Dauphin ont tout quitté pour vivre leur rêve : obtenir dans un premier temps leur BPJEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’éducation populaire et du sport) et surtout, permettre à leurs boxeurs de progresser dans le noble art. Après 3 ans passés là-bas, le travail a fini par payer. Résultat : deux titres de vice-champion de France pour Tautua DAUPHIN et Hereani TEMARONO.

Les coups fusent tels des projectiles, sur le ring. L’adversaire du Tahitien est redoutable. Lors de la finale des championnats de France Élite, catégorie des -64 kg, Tautua Dauphin, en maillot bleu, s'est retrouvé face à l’expérimenté, Lounes HAMRAOUI. Champion de France en titre.

61ca7d642b456_jt-boxe-tahitien-en-france-pad-frame-887.jpg
Tautua Dauphin est vice-champion de France de boxe amateur. ©Polynésie la 1ère

Le Nantais d’adoption s’est incliné de peu. Le comité organisateur lui a attribué le trophée du boxeur le plus fair-play…"J'avais cette envie de boxer avec le champion en titre, j'ai fait le travail qu'il fallait faire, que le coach m'a demandé de faire. Pour moi, c'est satisfaisant, je n'ai pas de regret après cette défaite parce que la personne avec qui j'ai boxée n'est pas n'importe qui", explique Tautua Dauphin, vice-champion de France 2021.

Objectif atteint

"L'objectif est atteint, au départ c'était d'aller en quarts de finale, c'est mieux que ça, on est allés en finale...C'est une fierté parce que c'est une reconnaissance à mon travail d'entraîneur, et en même temps pour les boxeurs. On aurait voulu finir premiers, mais c'est la 2e place. Du coup, c'est bien la 2e place, ça va nous donner toujours l'envie de chercher plus haut encore", reconnaît Éric DAUPHIN, entraîneur de Tautua DAUPHIN, et titulaire du BPJEPS. 

61ca7e6feeaf6_jt-boxe-tahitien-en-france-pad-frame-2173.jpg
Tautua Dauphin et les coachs de son club nantais. ©Polynésie la 1ère

 

Depuis août 2019, les familles DAUPHIN et DELLAPINA s’entraînent au sein du club Nantes Plein Contact. Un club créé en 1998 par Jules IVOULÉ. "Ca marche bien, tant sur le plan sportif, professionnel et puis sur le plan de formation pour les cadres. C'est très important, on voit bien qu'Eric et Stéphane ont entamé leur formation BPJEPS donc c'est qualifiant pour eux, ainsi que la formation DJEPS...On attend les autres qui arrivent derrière", indique l'entraîneur principal du club Nantes Plein Contact.

Bouger pour évoluer

Créer une passerelle entre Tahiti et la France et permettre aux boxeurs du fenua de progresser. C’est le souhait de Stéphane DELLAPINA. "On essaie de montrer qu'il faut des moyens, mais si on donne une enveloppe à des gens qui veulent justement progresser, c'est tout à fait possible. On veut démontrer à long terme que si on veut évoluer, il faut bouger, il faut créer cette passerelle", précise cet entraîneur à Nantes Plein contact et titulaire du BPJEPS.

Avec les meilleurs

Après la finale, le quotidien régional a fait sa une sur Tautua DAUPHIN en train de recevoir le trophée du fair-play des mains de Dominique NATO. Le président de la fédération française de boxe souhaite l’intégrer au groupe Elite. Une belle perspective pour ce boxeur de 22 ans issu de la commune de Faa'a. Tautua  rejoindra d’ici peu l’équipe de France à l’INSEP, l’institut national du sport, de l’expertise et de la performance.

61ca7ebdd513e_jt-boxe-tahitien-en-france-pad-frame-2867.jpg
Hereani TEMARONO et Tautua DAUPHIN ont tous deux décroché le titre de vice-champion de France de boxe ! ©Philippe Jeuland Full