Préavis de grève en cascade

social tahiti
Préavis de grève en cascade
Hôpital de Taaone ©Polynésie 1ère
Depuis hier, des préavis fleurissent un peu partout à l’hôpital de Taaone, à l'OPT. Au port autonome, le syndicat des travailleurs de la manutention portuaire menace de déposer un préavis de grève aujourd'hui.


















 

 
Le climat social devient chaud. L'intersyndicale à l'origine du conflit à la CPS a déposé à l'hôpital dix points de revendications. Parmi les principales, le reclassement des agents ANFA, la régularisation des contrats CDD ou encore la révision du statut du personnel.

Du côté de l'office des postes, le SAPOT le syndicat autonome de l'OPT s'associe à la CSIP, la CSTP/FO et le SIEN pour demander l'application du protocole d'accord d'octobre 2014. Les motifs portent sur le principe d'équité relatif au prélèvement de la CST ou encore la revalorisation du point d'indice à hauteur de 2%. Les syndicats refusent catégoriquement le prélèvement de 1, 5 milliard de francs pacifiques dans les caisses de l'office.
L'OPT a versé au pays 19 milliards depuis 2009 dont 4 milliards au budget du pays en août 2013.
Si aucune négociation n'est prévue, la grève sera effective le 1er avril.
Préavis de grève en cascade
Siège de l'OPT ©Polynésie 1ère
Au Port autonome, cette fois le syndicat des travailleurs de la manutention portuaire, qui regroupe environ 380 salariés, menace de déposer un préavis de grève aujourd'hui. Des mois que les aconniers réclament plus de sécurité. Ils dénoncent le redéploiement de la police portuaire.
La zone sous douane se trouve privée de patrouilles, ce qui peut se révéler dangereux pour la sécurité des dockers. Des discussions sont en cours depuis plusieurs mois avec le gouvernement et la direction du port autonome…
Préavis de grève en cascade
Zone douanière de Motu Uta ©Polynésie 1ère
Mais ce n’est pas assez rapide selon Mahinui Temarii, le secrétaire général du syndicat des travailleurs de la manutention portuaire. Il est interrogé par Alexandre Le Quéré :

Préavis de grève en cascade

Concernant la grève à la CPS, des syndicalistes sont convoqués lundi au palais de justice de Papeete. Un référé a été déposé.
La direction leur reproche d’avoir bloqué les accès de la CPS.