Premier cas de coronavirus en Polynésie, l’éclairage du Dr Didier Bondoux

coronavirus tahiti
Premier cas de coronavirus en Polynésie, l’éclairage du Dr Didier Bondoux
Premier cas de coronavirus en Polynésie, l’éclairage du Dr Didier Bondoux ©Polynesie La1ere
La Polynésie est placée en phase 1 de prévention du coronavirus dont l’objectif est de ralentir la propagation du virus.
 
Alors que l’Organisation Mondiale de la Santé a déclaré mercredi 11 mars que l’épidémie de coronavirus était passée au stade de pandémie, un premier cas de la maladie a été formellement identifié en Polynésie française.

L’annonce a été faite par le président du Pays Edouard Fritch qui a en outre indiqué que le territoire était placé en phase 1 afin de tenter de ralentir au mieux la progression du virus. De son côté, le Haut commissariat a activé le dispositif ORSEC et une cellule de crise visant à mobiliser l’ensemble des secteurs stratégiques : santé, éducation, économie, transports, énergie.

Les consignes données à la population restent inchangées : ne pas céder à la psychose, se laver les mains très souvent, se moucher et éternuer dans son coude, utiliser des mouchoirs jetables, ne pas se serrer la main ni s’embrasser et appeler le 15 en cas de fièvre.

Didier Bondoux, président des médecins libéraux :
 
Premier cas de coronavirus en Polynésie, l’éclairage du Dr Didier Bondoux