polynésie
info locale

Premier colloque international des ressources humaines les 12 et 13 mars

ressources humaines tahiti
Le 1er congrès RH aura lieu les 12 et 13 mars
Le 1er congrès RH aura lieu les 12 et 13 mars ©Tahiti congrès
A l'initiative de l'association "Tahiti congrès", des experts originaires du Québec, de Belgique de France et de Polynésie proposeront des conférences thématiques relatives à l'équilibre entre la performance et le bien être au travail.
Laurent Devemy, président de l'association "Tahiti congrès"  est à l'origine de ce premier séminaire organisé dans les salons du Méridien de Punaauia. Les travaux concernent les chefs d'entreprises et les cadres du public et du privé mais aussi les organisations syndicales, les professionnels de santé, les étudiants et leurs professeurs en université.

Laurent Devemy quels sont les enjeux de ce premier séminaire consacré aux ressources humaines ?

Laurent Devemy
Laurent Devemy ©Tahiti congrès
Nous sommes face aujourd'hui à un modèle économique et social qui est sans doute un peu à bout de souffle. Les recettes du passé ne sont pas du tout garantes du succès du futur. Nous nous sommes donc demandé : que se passe t'il à l'extérieur ? Que font dans un contexte similaire les entreprises qui réussissent ? Quelles sont les pratiques qui peuvent aujourd'hui inspirer la Polynésie ?

Pour répondre à ces questions nous nous sommes dit : quitte à faire venir des gens de l'extérieur, faisons appel à des experts. Faisons venir des personnes réputées pour leur capacité à avoir expérimenté de nouvelles choses et surtout avoir permis qu'elles réussissent. A partir de leur expérience nous voulons apprendre de nouvelles choses, avoir une nouvelle approche.

Qui sont ces experts ?

Ce colloque est destiné prioritairement aux cadres, aux dirigeants d'entreprises, aux managers, aux responsables des ressources humaines; à tous ceux qui ont des responsabilité d'organisation. Les personnes que nous avons fait venir viennent du Québec dont c'est un lieu commun de dire que c'est le pays en pointe en matière de ressources humaines. A leurs côtés nous avons sollicité des experts provenant de France, de Belgique, de Nouvelle Calédonie et bien entendu de Polynésie car nous avons aussi des expériences à faire partager.

Ce sont des chefs d'entreprises ou des spécialistes RH ?

Nous avons voulu éviter d'avoir affaire avec du "bla bla". Nous voulons avoir des choses très pratiques. Ce ne sont pas des théoriciens mais bien des experts en entreprises qui ont travaillé ou qui travaillent encore et qui vont apporter leur expérience, expliquer ce qu'ils ont mis en place, ce qui se fait, quelles sont les conditions du succès pour motiver les personnes au travail; pour faire en sorte de parvenir à cet équilibre entre la performance et le bien être au travail.

Je suis chef d'entreprise en Polynésie, quelle peut être ma motivation pour participer à ce colloque ?

La première motivation c'est peut être de se dire que c'est la première fois que l'on rassemble vingt intervenants de ce niveau la en Polynésie. Je pense qu'il serait dommage de manquer cette opportunité unique en ne pouvant pas dégager deux jours sur 320 ouvrables dans l'année multipliés par au moins trente ans de travail pour se poser les bonnes questions et essayer d'en retirer le meilleur en relation avec ce qui se passe à l'extérieur.

Quelles sont les entreprises concernées ?

Dès que l'on a affaire avec une organisation, une structure, une association, une entreprise que l'on souhaite développer, un service public que l'on a envie de diriger différemment; on est concerné. Cela concerne donc tout le monde. Evidemment les grandes entreprises qui sont déjà structurées, qui ont déjà des RH mais qui peuvent encore s'améliorer mais aussi les PME et PMI (Petites et Moyennes Entreprises / Industries) qui constituent ici 98% du tissu économique tout comme au Québec. Là bas, 96% des entreprises sont de petite ou de très petite taille, inférieures à moins de vingt personnes. Tout le monde est donc concerné et en particulier les chefs d'entreprise parce que parfois ils sont obligés de tout faire et s'ils ne prennent pas un peu de recul, si ils ont sans cesse "le nez dans le guidon", ils risquent de foncer dans le mur...

Le 1er congrès RH se tient au Méridien de Punaauia
Le 1er congrès RH se tient au Méridien de Punaauia ©Tahiti congrès