Près de 600 millions de francs pour détruire le Royal Papeete et l’ancien hopital Mamao

vie locale tahiti
royal papeete /MAMAO
©Polynesie 1 ère
Dans la perspective du lancement d’opérations de construction, respectivement sur les sites de l’ex-hôtel Royal Papeete et de l’ex-hôpital Mamao, le gouvernement a confié des missions de dépollution et de démolition des bâtiments existants abandonnés et présentant un danger
Ainsi, l’attribution d’une subvention a été décidée ce jour, afin de mener à bien les travaux de dépollution, de désamiantage et de démolition des bâtiments « Royal Papeete » et « Ex-hôpital Mamao », estimés respectivement à 178 millions de francs Pacifique et 400 millions de francs Pacifique.
 
Ces travaux en réalisation sur l’année 2015, seront suivis du lancement d’études, afin de proposer, en relation avec la Ville de Papeete et les différents ministères de la Relance économique et du Logement, des programmes d’aménagements globaux, permettant de répondre aux demandes de logements, de commerces, de bureaux et de parkings.
 
D’autre part, Dans le cadre de la relance économique, le gouvernement de la Polynésie française a initié un certain nombre d’actions visant à promouvoir la destination « Tahiti » par le développement de projets d’envergure internationale, destinés au redressement économique du secteur du tourisme.
 
Dans ce contexte, et afin de repositionner le Pays sur l’échiquier touristique mondial, le projet d’aménagement de la zone d’Outumaoro, Tahiti Mahana Beach, a été conçu sur le principe de financement et d’exploitation privés du projet sur une emprise foncière publique.
 
A ce titre, trois subventions d’investissement ont été accordées à Tahiti Nui Aménagement et Développement au cours de l’année 2014, afin de préparer le développement de projets sur les sites de Tahiti Mahana Beach, Ainapare et Moorea Mahana Beach.
 
Source : communiqué de la Présidence
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live