Présidentielle : les réactions des candidats

france tahiti
Présidentielle : les réactions des candidats
©Polynésie 1ère
Selon les premières estimations, Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont au second tour. François Fillon et Jean-Luc Mélenchon suivent au coude à coude. Du côté du PS, c'est la grande déception avec un score historiquement bas. Toutes les réactions ...

Emmanuel Macron : "Je souhaite dans quinze jours devenir votre président"


Durant toute la campagne, Emmanuel Macron, 39 ans, a été attaqué sur ses soutiens, venus à la fois de la droite et de la gauche. Après avoir créé son mouvement En Marche !, et quitté le gouvernement Hollande, l'ancien ministre de l'Economie a réussi son pari : celui d'être qualifié au second tour.

Selon les premières estimations, Emmanuel Macron est en tête avec 23.9% des voix contre 21.7% pour Marine Le Pen. Quelques minutes après l'annonce des résultats, le politique a réagi. "Je veux m'adresser à tous les citoyens de France, de l'hexagone, comme des Outre-mers. Je sais vos attentes. Je souhaite dans quinze jours devenir votre président. Le président de tout le peuple de France, des patriotes face à la menace des nationalistes", a t-il déclaré. Depuis la soirée organisée Porte de Versailles à Paris pour ses partisans, le candidat d'En Marche ! a également remercié le socialiste Benoît Hamon et le candidat de la droite François Fillon d'avoir appelé à voter pour lui au second tour pour contrer la présidente du FN, Marine Le Pen.

macron


Marine Le Pen : "Ce résultat est historique"


Marine Le Pen sera, elle aussi, bien présente au second tour. En se qualifiant avec 21.7% des voix, la chef de file du Front nationale réitère l'exploit de son père, Jean-Marie, lors de l'élection en 2002. A l'époque l'homme fort du FN avait obtenu 16.86% des voix, se retrouvant ainsi au second tour face à Jacques Chirac.

"Ce résultat est historique, la première étape est franchie", a réagi Marine Le Pen depuis Hénin-Beaumont dans le Pas-de-Calais, quelques minutes après l'annonce des résultats. Selon la présidente du Front national, le second tour sera le choix entre "la grande alternance" et la "dérégulation", une allusion à Emmanuel Macron, également qualifié pour le second tour.

marine le pen


François Fillon appelle à voter Macron


Derrière ce duo de tête, François Fillon et Jean-Luc Mélenchon sont au coude-à-coude. Le candidat Les Républicains, dont la campagne a été difficile suite notamment à ses affaires judiciaires, n'aura donc pas réussi à convaincre les Français.

François Fillon, qui l'emporte en Polynésie, ne dépasse pas les 20% de voix au niveau national. Lors d'une déclaration face à ses militants, l'ancien premier ministre de Nicolas Sarkozy a appelé à voter "en faveur d'Emmanuel Macron". "J'estime de mon devoir de vous le dire avec franchise, il vous revient en conscience de réfléchir à ce qu'il y a de mieux pour votre pays et vos enfants.", a t-il déclaré.

françois fillon


Jean-Luc Mélenchon : pas de consigne de vote


De son côté, Jean-Luc Mélenchon arrive quatrième derrière François Fillon, avec 19,2%. Le candidat de la France insoumise a fait savoir, dimanche soir, qu'il ne donnerait aucune consigne de vote pour le second tour, soulignant n'avoir reçu aucun mandat pour s'exprimer à la place de ses électeurs.

"Quand les résultats officiels seront connus, nous les respecterons, a poursuivi le candidat de la France insoumise. Je ne dirai rien de plus à cette heure. Chacun, chacune d'entre vous sait quel est son devoir. Je n'ai reçu aucun mandat des 450 000 personnes qui ont porté ma candidature pour m'exprimer à leur place sur la suite. Elles seront invitées à s'exprimer sur ma plateforme et le résultat sera rendu public." a t-il déclaré.

Benoît Hamon : "une sanction historique"


Benoît Hamon est la grande déception de cette élection, pour les électeurs de gauche. Le candidat du Parti socialiste termine avec 6,3% des voix, un score historiquement bas pour le PS. Reconnaissant "une sanction historique" pour son camp, Benoît Hamon a appellé à voter Emmanuel Macron.

Tout comme les grandes figures du PS dont François Hollande, actuel président de la République, Bernard Cazeneuve, Premier ministre, ou encore Manuel Valls. Ils ont tous ont appelé à voter Emmanuel Macron pour "rassembler", face à "la gravité du moment."

Benoit Hamon



Retrouvez les résutlats complets de la France ici
Retrouvez les résultats complets de la Polynésie française ici
Pour qui les candidats déchus appellent-ils à voter ?
- Ils appellent à voter pour Emmanuel Macron : François Fillon, Benoît Hamon ;

- Ils ne donnent pas de consigne de vote : Philippe Poutou, François Asselineau, Jean-Luc Mélenchon ;

- Elle votera blanc : Nathalie Arthaud ;

- Il réserve sa décision : Nicolas Dupont-Aignan, qui veut d'abord consulter les instances de son parti ;

- Pas de position connue : Jacques Cheminade, Jean Lassalle.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live