Presqu'île : quand traverser la route peut vous ôter la vie

accidents tahiti
Route dangereuse presqu'île
C'est à cet endroit que l'accident s'est produit dimanche. ©Polynésie 1ere

Une jeune femme est décédée dimanche après avoir été percutée par un véhicule roulant à vive allure. Elle ne faisait que traverser la route. Bouleversé, son compagnon témoigne.

Dimanche, la vie a basculé pour un jeune homme qui a perdu sa compagne de 23 ans. Elle traversait la route à 15h dimanche quand une voiture roulant à vive allure l'a percutée très violemment et l'a traînée sur plus de 50 m.

La jeune femme n'a pas survécu. Bouleversé, des pensées très noires ont traversé l’esprit de Moïse. Mais courageusement, il raconte que sa copine "était une personne très bien, honnête, qui ne faisait pas de mal..." 

Route dangereuse presqu'île
Cet accident a marqué le voisinage qui, depuis dimanche, apporte des fleurs pour rendre hommage à la victime. ©Polynésie 1ere

Lui-même s'en veut aussi de rouler parfois très vite : "même moi j'ai fait cette erreur d'aller vite sur la route", sans faire attention aux deux-roues ou aux piétons.

Dimanche, sa compagne ne faisait que traverser la route quand le drame est arrivé.

Aux alentours, tous les voisins s’accordent pour dire que les véhicules roulent trop vite à cet endroit. Pour Ferdinand, "ça roule très très vite. Il y a des motos, on dirait qu'elles n'ont pas de frein quand elles prennent le virage. Je ne suis pas tranquille". Irma est aussi de cet avis : "les gens roulent trop vite le week-end. Comme ils viennent de la ville, ils torchent, c'est un peu dangereux pour les passants qui vont à la mer car ils traversent la route. J'aimerais qu'on installe des ralentisseurs ou un passage clouté".

Route dangereuse presqu'île
A cet endroit, traverser la route s'avère dangereux. ©Polynésie 1ere

Des zones accidentogènes ont été repérées à Taiarapu-Est. Il y a deux ans un adolescent de 14 ans avait perdu la vie dans un accident de vélo à quelques kilomètres.

Ralentisseur ou limiteur de vitesse, quel que soit le choix retenu, il y a urgence à le mettre en place le plus tôt possible.

Depuis mardi après-midi, le chauffard qui a percuté et tué la jeune femme est poursuivi pour homicide involontaire aggravé par une conduite sous l'emprise de l'alcool, défaut de permis de conduire et délit de fuite. Il sera jugé en comparution immédiate le 19 avril. En attendant, il a été incarcéré.

Un stage pour ne plus prendre de risques

Le commandement de la gendarmerie pour la Polynésie française informe qu'une journée de stage " Halte à la prise de risques sur nos routes " sera organisée ce samedi 20 mars 2021.

Cette journée sensibilisera les jeunes de 17 à 25 ans sur la sécurité routière, les dangers de la route et surtout leur donner les clés pour adopter une conduite responsable sur nos routes.

L’événement est organisé à l'université de la Polynésie française à PUNAAUIA.

Nous accueillerons les jeunes à 07 heures.