polynésie
info locale

La prière du Notre Père change

religion tahiti
La prière de Notre père change
©Polynésie 1ère
C’est un petit bouleversement dans le monde catholique. La prière du Notre Père change. Officiellement, depuis une semaine, les croyants ne doivent plus dire "Ne nous soumet pas à la tentation" mais "ne nous laisse pas entrer en tentation".


Désormais le dimanche, c’est une nouvelle traduction du "Notre Père"qui résonne dans les églises francophones. Le traditionnel "Ne nous soumets pas à la tentation" a ainsi été remplacé par "Ne nous laisse pas entrer en tentation", une variante issue des traductions successives, de l’araméen, au grec, au latin, puis au français. "Beaucoup de gens se plaignaient", explique Monseigneur Hubert Coppenrath, archevêque émérite

Cette nouvelle traduction est entrée en vigueur le 3 décembre, premier dimanche de l’Avent. Une semaine après, à la sortie de la messe, les fidèles semblent partagés.En revanche, pas de changement dans le "Notre Père", en tahitien : le terme ‘ati, désignant le malheur, reste.





Publicité