Le procès du père présumé violeur de ses filles reporté

justice tahiti
Nouvelle session d'assises, la première journée va s'ouvrir par un infanticide
Tribunal de Papeete ©Polynésie 1ère
L'affaire qui devait être jugée cette semaine aux assises est renvoyée à une date ultérieure, l'avocat de la défense étant souffrant. Un dossier délicat dans lequel un père de famille devait comparaître pour viol présumé de quatre de ses filles alors âgées de 5 à 15 ans lors des faits.



L'affaire s'est déroulée entre 1998 et 2002 en métropole dans la ville de Grenoble. Un père de famille militaire de carrière est accusé de viol par ascendant sur ses quatre filles. Des faits dénoncés par les victimes présumées en 2008 et pour lesquels Me Benouar, est désigné avocat commis d'office.

Les victimes et leurs avocats séjournant en métropole rendent la tâche plus difficile pour les juges polynésiens qui travaillent en visio-conférence. L'accusé actuellement à la retraire vit à Tahiti et n'a jamais fait de prison pour les faits qui lui sont reprochés. 

L'accusé comparaîtra libre sous contrôle judiciaire, il a également demandé à être défendu ultérieurement par son propre conseil.

Le procès est reporté à l'année prochaine.
Le procès du père présumé violeur de ses filles reporté