Procès Sarah Nui : les dénégations des prévenus

justice tahiti
Tribunal de Papeete
©Lucile Guichet-Tirao - Polynésie la 1ère
Le procès du volet international de l’affaire Sarah Nui se poursuit devant le tribunal correctionnel. Jeudi 1er octobre, les magistrats ont interrogé quatre prévenus soupçonnés d’avoir notamment vendu de l’ice au profit, selon la justice, de Tamatoa Alfonsi et Maitai Danielson.
Ce vendredi s’achève la première semaine du procès du volet international de l’affaire Sarah Nui devant le tribunal correctionnel. Jeudi, pour le 4e jour de procès, les magistrats ont interrogé quatre prévenus soupçonnés d’avoir notamment vendu de l’ice au profit, selon la justice, de Tamatoa Alfonsi et Maitai Danielson. La journée a été marquée par les dénégations de certains, malgré les témoignages et les preuves avancées par les enquêteurs.

Parmi les prévenus : Heiari Tepea, qui se présente comme un bon père de famille accusé à tord de vendre de l'ice. Les enquêteurs lui ont pourtant trouvé 16 numéros de portable mais l'homme assure qu'il n'a pas de numéro de téléphone. Il explique que l'un des numéros est celui de son père, sexagénaire, avec un début d'alzheimer. "Votre père appelle beaucoup de dealers !", lui fera remarquer le président du tribunal correctionnel. A l'audience, le petit homme au physique trapu continue de nier. 
 

Compte-rendu d'audience


Les magistrats devraient entendre, ce vendredi, Rarahu Pambrun, l’ex-compagne de Tamatoa Alfonsi.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live