Procurations douteuses : 5 policiers de la dsp suspendus

élections polynésie française
DSP
©LT
Des procurations sous la lumière des doutes, 5 policiers suspendus de manière provisoire par leur ministère, différentes enquêtes se poursuivent.
Ils prennent la parole parce que cet écheveau né de la suspicion de procurations irrégulières les interpelle, les syndicats policiers se questionnent, et portent la défense de leurs collègues.

Rappellez-vous, 5 agents de la direction de la sécurité publique ont été provisoirement suspendus. Des enquêtes administratives qui concernent les communes de Arue, Papeete mais aussi Rurutu, et pour lesquelles les cinq agents vont être présentés devant un conseil de discipline qui ne se réunira pas avant un mois.

L'enjeu principal de cette "affaire" c'est son incidence sur les dernières municipales. Pour Papeete comme pour Arue, il faudra attendre le contrôle de la commission nationale des comptes de campagne et du financement politique avant de voir le tribunal administratif de Papeete se pencher sur les recours en annulation intentés contre les deux scrutins.
Pour rappel, le haut-commissariat a lui-aussi déféré l'élection de Arue devant le juge administratif, à la suite des enquêtes administratives menées à la DSP sur ces procurations.
Procurations douteuses, 5 policiers de la DSP suspendus
Les Outre-mer en continu
Accéder au live