publicité

45 jours supplémentaires pour monter le dossier du "Village tahitien"

Les conditions contractuelles de la réalisation de la première tranche du "Village tahitien" par le groupe néo zélandais et samoan Kaitiaki Tagaloa n'ont pas été remplies dans les délais. Le donneur d'ordre TNAD prolonge de 45 jours la période de mise au point des contrats.

© Kaitiaki Tagaloa
© Kaitiaki Tagaloa
  • Par Christophe Marquand
  • Publié le
Le groupement Tahiti Nui Aménagement et Développement (TNAD), commanditaire du "Village tahitien", publie vendredi 22 mars un communiqué indiquant qu'il donne jusqu'au 6 mai aux promoteurs pour boucler leur dossier.

Le communiqué indique :

"TNAD a lancé en novembre 2017 une procédure d’appel à projet international en vue de l’attribution de 6 lots à vocation touristique, sur les 16 que compose le projet général du Village Tahitien, situé dans la commune de Punaauia.

Pour rappel, les 6 lots de l’appel à projet sont destinés à la réalisation de 4 hôtels de catégorie 3 à 5 étoiles, pour une capacité totale de 1300 chambres, et de 2 résidences hôtelières de 600 unités.

A l’issue de la procédure de consultation, le groupement Kaitiaki Tagaloa, composé d’investisseurs néo-zélandais et samoan, a été déclaré lauréat de l’appel à projet le 13 avril 2018.

Le groupement Kaitiaki Tagaloa et TNAD ont signé le 17 aout dernier un protocole d’engagement afin de finaliser les éléments contractuels pour chacun des 6 lots du projet. La période de négociation prévue au protocole, fixée à 200 jours, arrive à son terme ce vendredi 22 mars 2019.

C’est dans ce contexte, que la direction générale de TNAD et le vice-président de la Polynésie française, Teva Rohfritsch, se sont rendus à Auckland en Nouvelle Zélande, du 15 au 18 mars dernier, afin de vérifier la capacité du groupement Kaitiaki Tagaloa à respecter les termes du protocole d’engagement.

A ce jour, certaines conditions contractuelles ne sont toujours pas réalisées.

Afin de permettre au groupement Kaitiaki Tagaloa de se mettre en conformité avec l’ensemble des points du protocole d’engagement, il a été décidé de prolonger la période de mise au point des contrats de 45 jours supplémentaires.

La direction de TNAD et le gouvernement de la Polynésie française sont déterminés à s’assurer, avant la fin de la période de négociation fixée désormais au 6 mai 2019, des capacités techniques et financières de l’ensemble des entités du groupement, à porter le volume d’investissement nécessaire pour mener ce projet à son terme.

Un comité de pilotage du projet se réunira le 2 avril 2019 pour faire un point d’étape sur les négociations en cours et sera suivi d’un point presse."
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play