polynésie
info locale

Insécurité dans la vallée de la Punaruu

violence punaauia
Insécurité dans la vallée de la Punaruu
©Polynésie la 1ère
Nouvel incident ce dimanche 8 septembre, dans la vallée de la Punaruu, à Punaauia, où un scootériste s’est fait dépouiller. L’insécurité le week-end pose un problème pour la commune qui envisage de légiférer, afin de contrôler les accès.
 
C’est une patrouille comme les autres, pour Daniel Aukara et ses collègues. Mais ce dimanche matin, les policiers municipaux de Punaauia cherchent un suspect en particulier…Ils balaient la zone de la vallée de la Punaruu et ses alentours.

Aux alentours de 8h, alors qu’il s’était arrêté pour téléphoner à l’entrée de la vallée, un scootériste s’est fait dérober son engin, sans avoir eu le temps de réagir.

Aujourd’hui, la vallée est exceptionnellement calme. Tout juste quelques sportifs du dimanche se croisent. Mais pour les propriétaires du fond de vallée, les week-ends sont devenus un enfer. « Ils sont plusieurs centaines, s’exaspère Rose-Mere Maueau. Certains sont corrects, mais d’autres nous bloquent le passage lorsque l’on veut rentrer à la maison avec nos enfants. Sans parler des déchets qu’ils laissent derrière eux. C’est à la fois des nuisances sonores et environnementales. »

Alors, la mairie de Punaauia réfléchit à un dispositif pour contrôler les entrées de la vallée. Un équilibre difficile entre les impératifs des entreprises, des propriétaires, des sportifs et des associations, « en respectant bien les textes, en collaboration avec le procureur, » précise Marc Tatara, 3e adjoint au maire en charge de la sécurité.

En attendant, insécurité et atteintes à l’environnement empoisonnent la cohabitation des différents usagers. Pourtant, la vallée est avant tout le poumon historique et culturel de la commune avec une centaine d’espèces endémiques et 14 marae.
 
Insécurité dans la vallée de la Punaruu

 
Publicité