Projet Tahitian village : la procédure d'expropriation fait des vagues

foncier punaauia
Monil Tetuanui
Monil Tetuanui ©Polynésie 1ère
Les habitants de Utumaoro ont exprimé, jeudi 19 octobre, leur mécontentement face à la procédure d'expropriation que mène le Pays dans le cadre du projet Tahitian Village (anciennement Mahana Beach).
Les habitants invités par le Pays à quitter la zone d’Utumaoro pour l’ex-projet Mahana Beach, aujourd’hui « Tahitian village » ont pris la parole.

A l’occasion d’une conférence de presse organisée par le collectif « Utumaoro se lève » et les propriétaires de Tunaiti et de Teiviroa 1, Monil Tetuanui a mis en garde le gouvernement, qui souhaite à tout prix voir les habitants du côté de mer d’Utumaoro, quitter la zone concernée depuis quatre ans par les expropriations.

La bataille juridique est toujours en cours et Monil Tetuanui milite pour l’application de la jurisprudence Füller, qui selon lui, donnerait raison aux habitants de la zone mais aussi à d’autres riverains.

Monil Tetuanui au micro de Maruki Dury

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live