Punaauia : une succession en douceur

politique punaauia
Punaauia
Le bureau vide du maire de Punaauia ©Axelle Mésinèle
C’est vendredi, jour d'anniversaire de Rony Tumahai, que le conseil municipal de Punaauia se réunira pour élire son nouveau tavana. Sans surprise, le premier adjoint Simplicio Lissant, sera élu. Il faut dire que l’opposition est très discrète dans cette commune.
 
En l’absence de réelle opposition, l’identité du successeur de Rony Tumahai ne fait pas de mystère. Ce sera son premier adjoint, Simplicio Lissant.

Il faut dire que depuis la création du Tapura, il y a deux ans, l’opposition est quasi inexistante à Punaauia. Les anciens élus Tahoeraa ont viré au rouge. Sauf un, Michel Leboucher. Sur 35 membres, le conseil municipal ne compte donc qu’un élu orange, et 2 élus UPLD. Willy Tetuanui, qui réside désormais aux Marquises et Aimata Hopu, en Métropole depuis 2 ans.

Malgré leur absence, les élus indépendantistes n’ont pas démissionné de leur mandat. Lors d’une réunion qui s’est tenue, la semaine dernière, les élus de la majorité ont confirmé leur volonté de voir Simplicio Lissant prendre le relais, comme l’aurait souhaité Rony Tumahai. Mais le premier adjoint ne s’attendait pas à remplacer son mentor aussi vite.

Les deux hommes s’étaient accordés pour un passage de témoin dans les années à venir, à l’occasion d’une prochaine mandature.
D’autant que des projets d’envergure restent à réaliser, comme le Village tahitien, la future clinique, l’aménagement de Vaipoopoo et des 3 Pontons, la rénovation de l’école 2 plus 2 ou encore la construction du stade d’Outumaoro
Vaipoopoo
Le site de Vaipoopoo toujours en chantier ©Titaua Doom - Polynésie la 1ère




Des projets auxquels Rony Tumahai tenait et que son successeur veut concrétiser.

Vendredi, jour du prochain conseil, deux conseillers municipaux deviendront adjoints, il s’agit d’Antoine Rua et de Georges Doom. Ils viennent remplacer Simplicio Lissant et Yves Ching, qui rejoint l’Assemblée. Quant à Heirani Tutaina, elle fera son entrée au sein du conseil.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live