Quand l'énergie solaire fait faire des économies

énergie tahiti
production électrique panneaux photovoltaïques
Miser sur la production électrique d'origine solaire pour faire de substantielles économies. ©Polynésie 1ere

Le 22 janvier dernier, EDT annonçait avoir battu un record de production photovoltaïque à Tahiti, une énergie renouvelable par excellence. Des entreprises plus petites misent aussi sur ce type d'énergie pour réaliser de substantielles économies.

A Arue, une entreprise de production laitière a misé depuis quelques années sur sa propre production d'électricité à partir de panneaux photovoltaïques.

Sa consommation en électricité est importante : pasteurisation, mise en cuve ou conditionnement…des process plutôt gourmands en énergie. Pour Xavier Fondecave, le PDG de cette entreprise, "ça représentait en 2015, 925 000 KWa/an et en 2019, avec de nouveaux investissements, les machines consomment moins, on est passé à 725 000 KWa".

production électrique panneaux photovoltaïques
©Polynésie 1ere

Une première installation photovoltaïque en 2016, a permis de produire 20% de la consommation électrique en solaire. Après une deuxième phase d’extension en 2020, la part du solaire est passée à 53%.

Une économie conséquente, à la fois énergétique et financière. "Notre consommation électrique a beaucoup chuté, puisqu'en 2015, on payait à EDT 31 millions CFP, et puis en 2020 seulement 20 millions, et en 2021 on prévoit 17 millions. Cela veut dire que les deux centrales qui ont coûté au total 34 millions, ont été amorties en six ans", ajoute Xavier Fondecave.

Le photovoltaïque en hausse

 

Un avantage que bon nombre de particuliers et d’industries ont bien compris. Depuis 2019, les demandes en termes d’installations photovoltaïques sont en augmentation de 40%. Avec 2450 producteurs à Tahiti et 300 dans les îles.

production électrique panneaux photovoltaïques
©Polynésie 1ere

Mais la production hydroélectrique et thermique reste pour l’heure majoritaire, et cela en l’absence de batteries de stockage. Selon Mehiti Allain, responsable de la gestion des producteurs indépendants à EDT, "le photovoltaïque, une fois qu'il y a un nuage qui passe sur une zone, on perd tout de suite la production. Il faut qu'avec les groupes, la puissance soit présente pour fournir l'énergie perdue au consommateur qui continue à consommer, qu'il n'y ait pas de différence dans leur consommation. Uniquement les batteries de stockage pourront répondre à cela".

En attendant une éventuelle règlementation en la matière, le soleil de Polynésie reste un atout majeur pour une transition énergétique réussie.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live