Raromatai : Par la mer, c'est plus long mais moins cher

transports tahiti
Raromatai : Par la mer, c'est plus long mais moins cher
Raromatai : Par la mer, c'est plus long mais moins cher ©Polynesie La1ere

Il l'a fait ! l'Aremiti 5 a réalisé samedi sa première rotation avec succès.  8 heures pour rallier Bora Bora, l'île qui voit là une aubaine pour rebooster son économie.

4 heures pour rejoindre Huahine, 8 au total pour rallier la perle du Pacifique, l'Aremiti 5 a donc fait le job samedi en effectuant sa première rotation vers les Raromatai. Cette traversée inaugurale s’est bien passée. Au départ comme à chaque escale, où un orchestre a salué chaleureusement et dans la tradition l’arrivée du navire et ses passagers. Samedi ils n’étaient que 200 alors que ce bateau peut en transporter jusqu’à 500 ! Une sacrée concurrence pour la compagnie aérienne locale. Car avec le bateau, aller à Huahine, Raiatea ou Bora Bora coûte 2 fois moins cher que l’avion.

Les voyageurs voient là une belle opportunité d'économiser. Mais cela prend aussi beaucoup plus de temps. Et quand il devient mauvais, la traversée risque d’être un peu chahutée ! Après le Ono Ono dans les années 90, le King Tamatoa il y a presque 10 ans, l’Aremiti 5 va assurer la liaison vers les îles Sous-Le-Vent 3 fois par semaine dans les deux sens. En 2023, un nouveau navire, l’Apetahi Express, prendra le relais.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live