La réforme du code de la concurrence divise les représentants de l’Assemblée

consommation tahiti
La réforme du code de la concurrence divise les représentants de l’Assemblée
La réforme du code de la concurrence divise les représentants de l’Assemblée ©Polynesie La1ere
La toute jeune autorité de la concurrence voit son fonctionnement plus encadré. L’UPLD redoute une mise sous tutelle là ou le gouvernement déclare vouloir simplifier les choses.
La majorité et le Tahoeraa ont voté ensemble à l'Assemblée mercredi 14 mars la réforme du code de la concurrence. Le pays affirme que ces modifications faciliteront les procédures administratives. L’UPLD est septique et craint que l’autorité de la concurrence ne soit mise sous tutelle et que son rôle se retrouve affaibli.

Pour le directeur de l'organisme qui ne fonctionne que depuis deux ans, le gouvernement renforce son contrôle sur l'Autorité de la concurrence. Le gouvernement répond qu'il s'agit de simplifier les choses. La réforme allège les procédures et supprime par ailleurs l'interdiction des droits exclusifs à l'importation.
La réforme du code de la concurrence divise les représentants de l’Assemblée
La réforme du code de la concurrence divise les représentants de l’Assemblée