Remaniement ministériel : le retour de Teva Rohfritsch

gouvernement de polynésie tahiti
Edouard Fritch, président du pays
Edouard Fritch, président du pays ©Polynesie1ere
12ème ministre pour le gouvernement Fritch. Lors du conseil des ministres de ce mercredi, Teva Rohfritsch a été nommé ministre de la relance économique, de l'économie bleue, de la politique numérique et de la promotion des investissements.


C'est un souhait de longue date enfin réalisé. Teva Rohfritsch leader du parti A Ti'a Porinetia est nommé ministre au sein du gouvernement Fritch.
Cette personnalité politique de 40 ans est diplômé de l'école supérieure de gestion et finances à Paris.

Remaniement ministériel, le retour de Teva Rohfritsch

Reportage d'Isabelle Giordan / Hubert, Liao / Gilles Hucault 
Edouard Fritch, président du pays était l'invité du journal

Ce n'est pas la première fois qu'il occupe un poste de ministre. En novembre 2003, il est appelé par Gaston Flosse pour devenir ministre du Tourisme et de la Promotion des exportations, mandat qui se termine en avril 2004. Il redevient ministre en octobre 2004, jusqu'en février 2005, à l'Économie et au Tourisme, puis de juillet 2006 à juillet 2007, à l'Économie, Emploi et Dialogue social (gouvernement Gaston Tong Sang) pour redevenir le porte-parole de Gaston Flosse de mars à avril 2008.
En février 2009 il devient ministre d'Oscar Temaru et s'éloigne définitivement du mouvement orange en avril 2009 pour devenir sans étiquette.
Vous l'aurez compris, Teva Rohfritsch est de tous les gouvernements. Isabelle Giordan l'a rencontré après l'annonce de sa nomination :

Frédéric Rivetta perd le portefeuille de la mer et récupère celui du développement des archipels.
A l'assemblée de Polynésie, c'est Rony Tumahai qui succède à Teva Rohfritsch.
itw Teva Rohfritsch
Frédéric Rivetta perd le portefeuille de la mer mais récupère celui du développement des archipels. Jean-Christophe Bouissou se chargera de la fonction publique pour alléger Nuihau Laurey, maintenu au poste de Vice-Président.
 René Temeharo garde pour l’heure les sports, mais la stratégie politique du gouvernement reste en suspens, pour permettre à son groupe Tapura Huira’atira, de grignoter le Tahoeraa Huiraatira.
Et à l'assemblée de Polynésie, c'est Rony Tumahai qui succède à Teva Rofristch.



 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live