Retour à la normale après un black-out général à Tahiti

accidents tahiti
La panne de courant a entraîné une perturbation du trafic sur l'agglomération urbaine
©Gilles Tautu
Le courant a été rétabli sur la ville de Papeete dès 10H30, puis progressivement sur le reste de l'île. Ce black-out général est le deuxième en un mois et demi.
Une erreur humaine, doublée de la défaillance d'un disjoncteur, est à l'origine d'une rupture temporaire de l'alimentation électrique qui a affecté toute l'île de Tahiti à partir de 9H40 mardi matin. Un black-out qui a duré entre une et deux heures selon les zones.

Dès 10H30, le courant a été rétabli sur la ville de Papeete, puis dans le reste de l'agglomération urbaine. Hitia’a o te ra, Papenoo et une partie de Mahina ont été réalimentées en dernier. Toute l'île était à nouveau sous tension aux environs de 11H30.

"Ce dysfonctionnement est survenu lors d'une opération de consignation sur la commune d'Arue", a expliqué EDT Engie dans un communiqué. "Une erreur humaine doublée d'une défaillance d'un disjoncteur est à l'origine de la rupture temporaire de l'alimentation électrique sur toute la zone de Tahiti" a détaillé la société.

Le Haut-commissariat a activé son PC de crise, en liaison avec les communes qui ont déclenché leur plan communal de sauvegarde (PCS).

Fausse alerte tsunami

Des sirènes d'alerte tsunami se sont déclenchées pendant cette panne. Il n'y a toutefois jamais eu de réelle alerte, a précisé le Haut Commissariat.

Le 10 octobre dernier, un black-out avait déjà touché l'ensemble de l'île de Tahiti suite à un incendie dans un poste haute tension de la TEP. La panne avait alors duré par endroits plus de 4 heures. 
 
Retour à la normale après un black out à Tahiti

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live