Ricardo Dos Santos: on le pleure jusqu'en Polynésie

surf tahiti
Ricardo Dos Santos avec la famille Maoni
Ricardo Dos Santos (à droite sur la photo) avec la famille Maoni, devenue au fils des ans sa famille tahitienne ©Famille Maoni
Le jeune surfeur tué par balles près de son domicile au Brésil, était un habitué de Tahiti, où il venait souvent, notamment pour surfer à Teahupoo. Sur place, il s'était d'ailleurs fait une seconde famille au sein du foyer Maoni. Au bout de l'île sa disparition a créé un certain émoi.
Karyl Maoni se souvient des moments passés avec ce grand champion, Ricardo Dos Santos était apprécié pour sa gentillesse et son humilité.
A l’annonce des grosses vagues, il pouvait aussi débarquer chez les Maoni avec sa valise et ses planches, sans même prévenir, il y était considéré comme un membre de la famille.

Tauarii Lee a recueilli ce matin le témoignage de Karyl Maoni, champion du monde de vaa et ami intime de Ricardo Dos Santos
Ecoutez le:

Karil Maoni parle de Ricardo Dos Santos


Ricardo Dos Santos avait remporté 2 fois les Trials, les sélectives de la Billabong Tahiti Pro en 2011 et 2012
Il est mort alors qu’il n’avait que 24 ans.

Polynésie 1ère lui rend hommage avec ces deux reportages sur ses victoires de 2011 et 2012.