Rip Curl Pro Portugal 2015 : Filipe Toledo vainqueur, Bourez et Florès éliminés

surf tahiti
TOLEDO
Le Brésilien Filipe Toledo a remporté la Moche Rip Curl Pro 2015 au Portugal. Ici, lors de la Billabong Pro Tahiti en août dernier. ©Suliane Favennec
En battant un confrère lors de la finale, Filipe Toledo a remporté l'avant dernière étape du Worl Tour. Si les Brésiliens sont en forme, le Polynésien Michel Bourez, et le Réunionnais, Jérémy Florès, ont eu un plus de mal...
En remportant la Moche Rip Curl Pro Portugal 2015, Filipe Toledo signe sa troisième victoire de ce World Tour 2015 après la Gold Coast en Australie, en février, et Rio Pro au Brésil, en mai dernier. Au Portugal, Filipe Toledo a sorti le grand jeu en éliminant des têtes d'affiche et en battant son confrère, Italo Ferreira, lors d'une finale 100% brésilienne.

Des Brésiliens très présents


Malgré des conditions difficiles, avec un vent régulièrement mal orienté, les deux Brésiliens ont tout de même fait le spectacle. Tombeur de Joel Parkinson en quarts puis de Brett Simpson en demies, Filipe Toledo a scoré une superbe vague notée 10/10 grâce à la réalisation de deux gros airs. Italo Ferreira, lui aussi en forme, a pris une vague notée 9.93. Finalement, c'est Filipe Toledo qui remporte cette finale très serrée avec un total de 17.83 points contre 17.13 points pour le second.

Avec cette belle victoire, Filipe Toledo remonte à le deuxième place du classement, juste derrière Mick Fanning. L'Australien reste en tête mais est désormais suivi de près par les deux Brésiliens Filipe Toledo et Adriano de Souza. Quatre autres surfeurs peuvent espérer obtenir la première place du podium, dont deux Brésilens : Gabriel Medina, Owen Wrigth, Italo Fereria et Julian Wilson. Le combat pour être LE champion du monde de ce World Tour promet d'être intense lors de la prochaine et dernière étape : la Billabong Pipe Masters à Hawaii, qui se déroulera du 8 au 20 décembre. 

Michel Bourez et Jérémy Florès battus par le Portugais Vasco Ribeiro


Du côté des Français, cette dernière journée de compétition ne leur aura pas vraiment porté chance. Tour à tour, Michel Bourez et  Jérémy Florès sont tous les deux tombés sur un os : le Portugais Vasco Ribeiro. Le fougueux lusitanien s'est octroyé le plaisir d'éliminer le Polynésien lors du round 5 puis le Réunionnais lors des quarts.

Dans son duel avec le Spartan, Vasco Ribeiro a déniché, sur la priorité du Polynésien, la "pépite" du heat : un gros tube ouvert permettant au champion du monde ASP/WSL junior d'accéder en quarts de finale. Malgré un beau surf, Michel Bourez aura moins de chance et de réussite lors de cette série
BOUREZ
©WSL
En accédant au round 5, Michel Bourez se place 9ème du classement de l'étape, lui permettant ainsi d'intégrer provisoirement la bulle re-qualificative. Placé en 23e position dans le classement général avant le Moche Rip Curl Pro, le Polynésien remonte ainsi à la 22e place. Le rendez-vous hawaiien, le dernier de la saison, sera donc très important pour Michel Bourez.

En quarts de finale, Vasco Ribeiro s'est frotté à un autre Français, Jérémy Florès, vainqueur de la Billabong Pro Tahiti en août dernier. Mais là encore, pas de chance pour nos surfeurs, le Portugais prend rapidement le dessus avec des vagues notées 6.17 et 7.17 pour les meilleures. De son côté, le Français a enchaîné les vagues sans pour autant convaincre le jury. Jérémy Florès est finalement éliminé. Le jeune homme se retrouve désormais à la 8e place du classement

flores
©WSL

Les Outre-mer en continu
Accéder au live