Sanquer / Nena : rien ne va plus !

boxe tahiti
Sanquer/Nena
©Polynésie 1ère
Le Territoire ne reconnait plus le  groupement d'associations  dirigé par Tauhiti Nena. Nicole Sanquer a tout simplement retiré la délégation de service public à la fédération Polynésienne de Boxe.
Le mouvement sportif polynésien va mal : résultats mitigés aux championnats du monde de Vaa, échec de la candidature Tahitienne face aux îles Salomon pour l'organisation des jeux du Pacifique de 2023… Cette fois : le  ministère des sports  via Nicole Sanquer a tout simplement retiré la délégation de service public de la fédération Polynésienne de Boxe.  

En clair Le Territoire ne reconnait plus le  groupement d'associations  dirigé par Tauhiti Nena. La raison invoquée est qu’il n’y aurait pas de dossier convaincant dans la formation de cadres , qu’il existerait des manques dans le développement de la discipline, et pas assez de résultats  sur le plan local et sur l'échiquier international.

Conséquence : la fédération Polynésienne de boxe n'a plus le droit d'organiser des championnats, ni de représenter le pays dans les tournois internationaux ce qui implique un réajustement des subventions allouées, une refonte des calendriers de compétitions et du programme de formation des cadres.

Très remonté face à cette décision, Tauhiti Nena a répondu à Hervé Marzin:
©Polynésie 1ère

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live