polynésie
info locale

Séquestré et menacé par un auto-stoppeur : "J'ai eu l'impression que j'allais mourir"

justice tahiti
Justice
©AFP
Au tribunal correctionnel, lundi 21 octobre, un jeune prévenu qui devait comparaître pour vol avec violence n’a finalement pas été jugé en comparution immédiate. Son procès a été renvoyé. En attendant, la victime qui a été ligotée et menacée est encore sous le choc. Témoignage. 
Lundi, le jeune homme de 20 ans devait être jugé pour vol avec violence. Son procès a finalement été renvoyé au 27 janvier prochain. Le prévenu a demandé un délai pour préparer sa défense. Jeudi dernier, après avoir été pris en stop par un sexagénaire, il est revenu, le soir, à son domicile et lui a dérobé deux téléphones et son véhicule.

La victime qui s’est retrouvée ligotée et menacée avec deux armes blanches, est aujourd’hui encore traumatisée. "J'ai eu l'impression que j'allais mourir, que j'allais me faire tuer, que j'allais prendre un coup de couteau. J'ai vu ma dernière heure arriver vraiment", confie.
 

Témoignage


En attendant son procès le 27 janvier prochain, le jeune prévenu est maintenu en détention.
Publicité