Social : le point sur les conflits

social tahiti
Le blocage à la CPS va continuer au moins jusqu'à lundi
grève à la CPS ©Polynésie 1ère
Septième jour de grève et de blocage ce lundi à la Caisse de Prévoyance Sociale. Des négociations ont lieu à l’hopital et à l’OPT.

le point sur les conflits - Cybèle Plichart / Patrick Tsing Tsing

Le référé déposé par la direction pour faire lever les barrages devant la CPS a été examiné lundi matin par la justice. Le jugement a été mis en délibéré à 14 heures mercredi. Les grévistes étaient 200 au tout début du mouvement et plus de 100, encore vendredi. Pour l’heure, aucune négociation n’est prévue. En attendant, la CPS assure tant bien que mal ses services.
 
A l’OPT, une réunion a lieu en ce moment entre la direction et l’intersyndicale. Si aucun accord n’est trouvé, les fonctionnaires de l’Office des Postes et Télécommunications pourraient cesser le travail mercredi.
 
Mercredi, c’est également la date limite fixée par les syndicats de l’hôpital. Des négociations ont débuté vendredi entre la direction du CHPF de Taaone et les représentants du personnel, elles se poursuivent aujourd’hui. Un conseil d’administration doit se tenir mardi.
Les explications de Cyril Le Gayic, secrétaire général de la CSIP au micro de Cybèle Plichart au sujet des revendications des grévistes de l'hôpital:
Quant à Atonia Teriinohorai, secrétaire général d'O oe to oe Rima, il explique à Cybèle Plichart pourquoi les conflits se multiplient:

 

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live