publicité

Steve Chailloux, le clarificateur

Steve Chailloux est professeur de tahitien à Hawaii. Ce personnage emblématique et respecté de la culture polynésienne tiendra une conférence jeudi 18 août à la mairie de Faa'a. Rencontre. 

Steve Chailloux, professeur de reo tahiti à Hawaii, tiendra une conférence jeudi 18 août à la mairie de Faa'a. © Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère Steve Chailloux, professeur de reo tahiti à Hawaii, tiendra une conférence jeudi 18 août à la mairie de Faa'a.
  • polynesie1ere.fr, Samuel Monod
  • Publié le , mis à jour le
La trentaine, grand, le regard pétillant, affublé d’un paréo et d’une chemise légère, Steve Chailloux est un personnage devenu emblématique au sein de la culture en Polynésie.
D’une mère mao'hi et d’un père chinois, Steve attache beaucoup d’importance à l’identité polynésienne. Professeur de tahitien à Hawaii, il finit également son doctorat en anthropologie.
Steve Chaillou, le clarificateur
Steve Chaillou, le clarificateur

Steve Chailloux et sa maman au marae de Arahurahu, à Paea. © Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère Steve Chailloux et sa maman au marae de Arahurahu, à Paea.


Steve Chailloux tiendra une conférence-débat jeudi 18 août dans la salle du conseil municipal de la mairie de Faa’a. Le thème est « Ma’ohi : une identité au cœur des amalgames ». La conférence est ouverte à tous et gratuite. Le professeur de reo tahiti nous en dit plus sur cette conférence :

steve Chailloux 6


Amoureux des sciences humaines, Steve Chailloux est un clarificateur. A l’heure où le métissage est un socle inébranlable en Polynésie française, il a à cœur de définir ce qu’est le peuple maohi. Pour lui, un Tahitien est Tahitien essentiellement grâce à l’ancestralité. Un mao'hi se revendique mao'hi car il a des ancêtres mao'hi, affiliés à un marae.

Steve Chailloux 3

Steve a connu quelques problèmes d’identité lors de sa jeunesse. En grandissant, la maturité lui a permis de clarifier ses origines, de les assumer, et de les revendiquer. 

Steve Chailloux 2

Durant son séjour sur le fenua, Steve Chailloux est accompagné de sa mère. C'est elle qui lui a appris le tahitien alors qu’il était encore enfant. Si la chose n'était pas évidente pour les jeunes de sa génération, le professeur de reo Tahiti avoue avoir pris du plaisir en l'apprenant. Perçue comme une langue de tabu par certains, l'enfant du fenua l'a, lui, toujours, regardée et pratiquée avec une connotation positive. 

Steve Chailloux 4



Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play